Sainte-Catherine se dote d’une première politique culturelle

Par Martine Veillette
Sainte-Catherine se dote d’une première politique culturelle

La Ville de Sainte-Catherine a lancé sa première politique culturelle lors des 20e Journées de la culture, vendredi.

«C’est pour catalyser et cultiver l’expression de qui nous sommes que la Ville se dote d’une politique culturelle. Elle se veut une amorce au développement de nos différents secteurs culturels, mais surtout, un tremplin afin de bâtir la culture de Sainte-Catherine pour et par ses citoyens», a déclaré la mairesse Jocelyne Bates, par voie de communiqué.

Sous le thème D’art et de racines – la culture prend vie!, la politique culturelle repose sur quatre orientations: définir l’identité culturelle de la ville, enrichir la qualité de vie, développer la sensibilité à la culture et faire rayonner la culture.

La Ville souhaite par cette politique orienter son développement culturel afin de répondre aux besoins des artistes sainte-catherinois et des citoyens. Elle vise à renforcer l’identité culturelle et à créer un sentiment d’appartenance.

La politique permettra de dynamiser trois catégories culturelles, soit les arts et lettres, l’histoire et le patrimoine ainsi que le tourisme culturel. Le plan d’action de la Ville est réparti sur trois ans.

La programmation culturelle 2016-2017 propose divers spectacles, dont Emmanuel Bilodeau, le 24 mars. Des expositions, des activités littéraires et des conférences au Centre municipal Aimé-Guérin sont également au menu.

Il sera notamment possible de participer à un café-rencontre avec l’auteur des Filles de Caleb, Arlette Cousture, le 16 octobre à 10h.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des