Six ponts nécessitent des réparations

Six ponts nécessitent des réparations

Le pont Lamarche à Delson

Crédit photo : Le Reflet - Denis Germain

Six ponts du territoire couvert par Le Reflet nécessitent des réparations, des travaux majeurs ou carrément un remplacement, d’après l’inventaire des structures du ministère des Transports du Québec (MTQ).

@R:L’outil de recherche, disponible en ligne, fait état de rapports d’inspection effectués entre 2013 et 2016 sur plus d’une vingtaine de ponts, viaducs et passerelles de l’Est du Roussillon dont la responsabilité relève uniquement du MTQ.

Le pont Cardinal sur le rang Saint-Pierre Sud au-dessus de la rivière Saint-Pierre à Saint-Constant est la structure la plus endommagée, selon le rapport datant de 2015. Ce dernier indique le pont doit être remplacé.

Les inspecteurs témoignent de «la désagrégation jusqu’à très importante de la partie destinée à soutenir le poids du tablier du pont. Le rapport fait notamment mention «d’éclatement du béton réparé et éclaté de nouveau pouvant affecter de façon importante l’ancrage du poteau».

Le MTQ note aussi une usure importante des ancrages aux poteaux et l’absence d’écrous. Le pont Cardinal, sur lequel près de 4000 voitures roulent par jour, n’est pas sous restriction de circulation pour le moment. Il fera toutefois l’objet d’une intervention, confirme le ministère.

«Nous étudions plusieurs scénarios de travaux, incluant la reconstruction du pont, indique Karine Abdel, porte-parole du MTQ. Les travaux étaient prévus pour 2018, mais ils ont été reportés, car des permis environnementaux devront être remis. Il est trop tôt pour parler d’un échéancier.»

Montée Monette

La structure de la montée Monette, qui enjambe le ruisseau Saint-André à Saint-Philippe, est la seule des six qui nécessite des travaux dits majeurs. Selon l’inspection réalisée en 2016, des fissures de 1 à 3 mm se sont créées dans le béton. Le rapport note également de «la corrosion importante dans les appuis du pont». La structure ne fait cependant pas l’objet d’une intervention ou de restriction pour le moment, mais sera inspectée de nouveau en 2018. Environ 3300 véhicules empruntent le pont chaque jour.

Des réparations nécessaires

Quatre structures du territoire auront aussi besoin de réparations, rapportent le MTQ. En 2016, le pont Saint-Régis à Sainte-Catherine sur la route 132 présentait des fissures de 2,5 mm et de l’éclatement du béton. Les inspecteurs ont fait un constat semblable avec le portique sur l’autoroute 15 au-dessus du boul. Taschereau à Candiac où une fissure de 4,5 mm a été constatée.

Du côté de l’échangeur des autoroutes 930 et 15, des traces de rouille et de corrosion ont été notées.

Finalement, à Saint-Philippe, le dernier rapport du pont en acier de la route 217 au-dessus de la rivière Saint-Jacques date de 2013. Le MTQ avait alors indiqué que des fissures importantes s’étaient creusées dans la structure.

Pont Lamarche

Même s’il n’est pas répertorié dans l’inventaire des structures du MTQ, le pont Lamarche aux limites de Delson et Candiac sur le boul. Marie-Victorin devrait faire l’objet de futurs travaux. La piste cyclable est fermée depuis août et l’état de la partie réservée aux automobiles est présentement analysé, explique Mme Abdel.

«Le ministère étudie les différents scénarios de reconstruction de la structure, dit-elle. Il n’est toutefois pas possible pour le moment de s’avancer sur lequel sera choisi.»

Mme Abdel souligne que le pont est «sécuritaire pour les usagers de la route et que le MTQ n’hésiterait pas à le fermer si ce n’était pas le cas».

État des ponts du MTQ dans la région.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar