Sur les traces du patrimoine et de l’histoire de Longueuil

Sur les traces du patrimoine et de l’histoire de Longueuil

Le géorallye parcourt cinq monuments de la rue Saint-Charles ainsi que les panneaux didactiques.

Crédit photo : Le Courrier du Sud - Ali Dostie

La Société d’histoire propose une version remaniée du géorallye qui sillonne la rue Saint-Charles. En plus de trouver des réponses à des questions et énigmes sur le patrimoine, l’histoire et la vie des Longueuillois à travers les époques, les visiteurs partiront à la chasse aux trésors.

Tout au long du rallye, les visiteurs seront appelés à observer et étudier les cinq monuments historiques ainsi que les plaques didactiques qui les accompagnent. Les bonnes réponses à la liste de questions soumises au début du jeu donnent droit à des indices quant à la localisation de géocachettes, qui elles, dévoilent des mots permettant de compléter un texte mystère.

Quel bâtiment n’a jamais été construit sur le site de la baronnie? Une bonne réponse donnera une indication pour se diriger vers le moment consacré à Charles Lemoyne. Voilà le type de questions auxquelles seront confrontés les participants

«Avant, il n’y avait pas vraiment de quête. On a voulu créer une chasse aux trésors historiques», explique le guide touristique Cédric Turcotte.

Avec ses collèges Marc-Antoine Labonté et le gestionnaire en informatique Maxime Pellerin, ainsi que les questions élaborées au fil des ans par le président de la Société d’histoire Bruno Racine, il a élaboré cette version qui se veut plus dynamique du géorallye, s’adressant en premier lieu aux enfants.

«Les adultes trouveront peut-être ça plus facile, mais ils peuvent aussi le faire! Certains l’ont déjà fait cette année. Et les gens ont apprécié», relate-t-il.

Le géorallye propose ainsi une manière différente de découvrir l’histoire de Longueuil que celle qu’offre la visite guidée.

M. Turcotte est conscient du défi de rendre dynamique et attrayant des disciplines aussi sérieuses que l’histoire et le patrimoine, tout particulièrement lorsqu’on s’adresse à des enfants. «Mais c’est un challenge qu’on relève!» lance-t-il.

Avec cette version améliorée, la Société d’histoire de Longueuil espère attirer davantage de visiteurs. «Nous n’avons pas d’objectif précis quant au nombre de participants, mai plus il y aura de visiteurs, plus on sera content», conclut-il.

Rens. et réservations: societedhistoirelongueuil.qc.ca/

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Sur les traces du patrimoine et de l’histoire de Longueuil"

avatar
denis gemme
Invité
denis gemme

Aimerais savoir la date de la fermeture de la manufacture Bond cloths ou Lasalle clothing qui etait sur la rue st-jean

David Penven
Editor
David Penven

Nous vous suggérons de communiquer avec la Société d’histoire de Longueuil.

http://societedhistoirelongueuil.qc.ca/

Réjean Lord
Invité
Réjean Lord

Pour L’année de fermeture ce serait 1979 pour ce qui est de la date désolé.
Réjean Lord