Trois collègues et amies se dépassent pour une bonne cause

Par Vicky Girard
Trois collègues et amies se dépassent pour une bonne cause
Julie Drapeau, Nancy Brunelle et Jessica Vadnais partiront pour le Trek Rose Trip, du 31 octobre au 5 novembre. (Photo : Le Reflet - Vicky Girard)

Trois enseignantes à l’école Jean-XXIII à La Prairie vivront leur premier voyage ensemble en octobre. Elles participeront au Trek Rose Trip, une randonnée de six jours au Maroc pour amasser des fonds pour les associations Cancer du sein, parlons-en! et Enfants du désert. Elles partiront en octobre.

Jessica Vadnais, de Candiac, Nancy Brunelle, de Mont-Saint-Grégoire, et Julie Drapeau, de Saint-Jean-sur-Richelieu, sont collègues et amies depuis 10 ans. Elles ont eu l’idée de partir pour leur aventure en janvier. L’organisation a débuté rapidement. Chacune des membres de l’équipe a un rôle précis.

«Ça s’est fait naturellement. Nancy s’occupe des finances, Julie est comme le département de port et manutention et moi, je prends en charge les communications», explique Mme Vadnais.

Elle ajoute que pour le «trek», elles se diviseront les tâches de la même façon.

«On apprend à se connaître différemment. On découvre nos forces et nos faiblesses, puis on apprend à s’entraider. Ça va super bien!» dit-elle.

L’équipe qui portera le numéro 237 se nomme les Trifoliums. Ce mot signifie trèfle en latin.

«Si le trèfle perd une de ses feuilles, ce n’est plus un trèfle. Ça nous représente bien. Mon chum se plait aussi à dire que ça sonne comme les trois folles», explique Mme Brunelle en riant.

Activités-bénéfice

Les trois femmes ont planifié plusieurs activités de financement. Elles ont pour objectif d’en faire une par mois. Depuis janvier, l’équipe a organisé un quilles-o-thon, une braderie, de l’emballage chez Super C, une vente-débarras, de la vente de sacs écologiques pour les collations et les fruits et légumes, des napperons et des lavettes, puis elle ramasse des bouteilles et des cannettes.

Le trio constate la générosité des gens à l’occasion de ces activités.

«On a eu des témoignages de femmes qui ont reçu le diagnostic du cancer du sein, des maris de ces femmes ont fait des dons. On voit la générosité des gens», confie Mme Brunelle.

Mme Drapeau ajoute que «c’est ça qui me touche le plus. Certains nous donnent de l’argent en échange de rien».

Il y a une partie de l’argent amassé qui paie les billets d’avion, l’hébergement, l’équipement et la nourriture pour le voyage. Le reste va à la Fondation Cancer du sein parlons-en et l’autre aux Enfants du désert. L’objectif est de 13 000$.

Préparation physique

L’équipe aura à marcher 19 à 23 km quotidiennement pendant 3 jours. Les femmes âgées entre 34 et 44 ans s’entraînent individuellement et en équipe.

Pour Mme Vadnais, qui admet être moins sportive, ce sera un défi.

«On essaie de ne pas stresser, mais c’est certain que quand je vois mes deux coéquipières qui sont super sportives, je me demande comment je vais réagir», confie-t-elle.

Mme Brunelle poursuit en affirmant que ça représente aussi «un voyage spirituel».

«C’est un genre de pèlerinage. Il y a un côté spirituel. Ça va nous permettre un virage dans nos vies», dit-elle.

Les Trifoliums ne croient pas qu’ elles vont se relancer dans l’aventure l’année prochaine.

«Il y aura un autre trip», confie Mme Vadnais.

Lee-Anne Lavallée, de La Prairie, Chantal Bélangé, de Candiac, et Annie Brosseau, de Saint-Constant, participeront aussi au défi.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des