Un artiste de Saint-Philippe lance son premier single solo

Un artiste de Saint-Philippe lance son premier single solo
La chanson de Federico, Quédate con migo est disponible sur les plateformes musicales telles Spotify, Itunes et Deezer. (Photo : Gracieuseté)

Rédaction Le Reflet

Le chanteur, danseur et résident de Saint-Philippe Federico a lancé son premier single solo, Quédate con migo, le 13 mars.

Guatémaltèque d’origine établi au Québec depuis 1987, Federico faisait auparavant partie du boys band 4YOU, signé par Sony Music Paris. Il a notamment fait l’ouverture des spectacles de Lorie et de plusieurs autres artistes au Zénith, à Paris, au début des années 2000.

Danseur et chorégraphe professionnel, Federico, ou Walter Rivera de son vrai nom, est aujourd’hui propriétaire de l’école de danse Agua à Saint-Philippe. C’est tout récemment qu’il a décidé de se lancer dans une carrière musicale en solo.

«Dans la danse, je suis limité aux expressions. Avec la musique, je peux passer des messages plus directs», explique-t-il en entrevue téléphonique avec Le Reflet.

Il espère que ce nouveau titre amènera du bonheur au sein des maisons.

«Je pense que c’est le bon timing pour faire quelque chose de différent», dit-il.

«Cette musique nous ramène à une joie et je crois que ce sera bien accepté par les gens, car on vit tous dans le stress, dans l’insécurité. Je pense que cette chanson va faire du bien à du monde», ajoute-t-il.

Musique latino

Federico a travaillé sur ce premier single pendant près de cinq mois. Il souhaitait d’ailleurs que celui-ci dégage du positivisme.

«Dans le nouveau pop, on permet des mauvais mots. Il y a une négativité qui se développe, relève-t-il. Je pense qu’en retournant dans cette ambiance, ça peut faire une grande différence et montrer aux gens qu’on peut créer des chansons incroyables sans être déplacé, en amenant du positif.»

Il a décidé de titrer sa chanson en espagnol, même si certaines paroles sont en français.

«Question de marketing, on voit que tout ce qui est latino est dans une vague énorme en Europe et ici, en Amérique», fait-il remarquer.

Il donne notamment comme exemple la chanson Despacito, qui a été un succès monstre en 2017.

«On est à la mode!» lance-t-il.

L’artiste travaille sur plusieurs autres chansons présentement. Il affirme par ailleurs que la situation actuelle reliée à la COVID-19 lui donne «beaucoup d’idées».

«C’est un film qui joue devant nous», dit-il.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
jules Émond Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
jules Émond
Guest
jules Émond

Il deviens impossible à partager parce que partages aux groupes nous enlèvent les moyens de le faire et nous font perdre notre temps. JULES éMOND