Un conte pour enfants racontant le cycle de vie des monarques

Photo de David Penven
Par David Penven
Un conte pour enfants racontant le cycle de vie des monarques
(Photo : Gracieuseté)

Denis Fortier, instigateur du jardin à papillons de la Ville de Saint-Constant, a autopublié un conte pour enfants retraçant le cycle de vie du monarque.  
Intitulé L’histoire de la petite fée et du monarque, l’ouvrage accompagné de photos prises par l’auteur a été illustré par sa petite-fille Léanne Fortier, 9 ans.
«Ce conte est destiné aux enfants de 6 ans et plus. Le dialogue se fait entre une petite fée et un jeune garçon qui se promène dans un parc», explique le Constantin.
«Mes petits-enfants, poursuit le grand-papa, s’intéressent beaucoup au développement du papillon monarque. L’été dernier, nous avons recueilli des chenilles et les avons élevées et suivi leur métamorphose jusqu’à leur naissance. C’est par la suite que j’ai eu l’idée d’écrire un conte afin de sensibiliser les jeunes à la survie de ce majestueux insecte.»
Le principal intéressé a nommé, ses personnages du même prénom que ses petits-enfants.
«La fée se prénomme Léanne et le garçon Édouard, qui est le frère de ma petite-fille», précise M. Fortier qui s’investit dans la Fondation David Suzuki.
C’est organisme mis en place le programme de Ville amies des monarques.
Pour se procurer le conte, on doit communiquer avec son auteur à denisfortier5@gmail.com. Le coût est de 7,95$, taxes incluses.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Denis FORTIERLucien Lemay Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Lucien Lemay
Guest
Lucien Lemay

Bravo! Denis pour avoir été l’instigateur du jardin à papillon de la Ville de Saint-Constant et pour ce beau conte dont tu es l’auteur. J’ai beaucoup aimé ce conte et les photos sont superbes. Bravo! également à Léanne pour les illustrations.

Denis FORTIER
Guest
Denis FORTIER

Merci beaucoup pour le commentaire encourageant.