Un joueur de soccer candiacois compétitionnera au Portugal

Par Katherine Harvey-Pinard
Un joueur de soccer candiacois compétitionnera au Portugal
C’est la première fois que Sebastian Valdes participera au Mundialito international Youth Cup. (Photo : Gracieuseté)

Un jeune joueur de soccer de Candiac aura l’occasion de faire valoir son talent à l’international. Sebastian Valdes sera de l’équipe canadienne des 14 ans à l’occasion du tournoi Mundialito international Youth Cup, qui aura lieu au Portugal du 2 au 13 avril.

C’est son père qui l’a inscrit aux essais après avoir reçu un courriel au sujet de l’événement, qui réunit chaque année des milliers de jeunes de 8 à 15 ans provenant de plusieurs dizaines de pays différents.

«On avait quatre essais. Après chaque pratique, ils éliminaient des joueurs», explique l’adolescent.

Le milieu de terrain a finalement été sélectionné par l’École sportive mundialito (ESM) Canada, l’organisation qui forme les équipes.

«Je suis vraiment content, poursuit-il. Je n’ai jamais pensé que je serais sélectionné. Là, je suis vraiment stressé parce qu’il y aura des recruteurs là-bas. Je vais donner tout ce que j’ai pour me faire voir et être sélectionné par une équipe du Portugal.»

C’est l’objectif du Candiacois: se faire remarquer et percer une équipe portugaise en vue d’un jour jouer chez les professionnels.

«Si je veux être professionnel, c’est mieux de jouer au Portugal qu’au Canada», considère-t-il.

Le parcours de Sebastian

Sebastian Valdes avait 5 ans lorsqu’il a enfilé des chaussures de soccer pour la première fois. Au fil des ans, il a évolué sur les terrains de Saint-Léonard, à Montréal, puis sur ceux de Candiac, avant de se joindre à la Barça Academy à Montréal vers l’âge de 11 ans.

«J’avais un ami qui jouait pour l’Académie Paris Saint-Germain, relate l’adolescent. On s’est mis à regarder les académies et on a trouvé celle du FC Barcelone, qui est un des plus grands clubs de soccer. Je me suis inscrit. Mes parents m’ont fait une surprise et m’ont dit qu’on allait à un entraînement.»

Il a également pris part à un camp spécialisé à Barcelone pendant deux mois en 2017. Après deux ans au sein de l’académie – années qu’il qualifie de «magnifiques» – Sebastian s’est joint à l’Association de soccer de Brossard, «une des meilleures villes pour faire du soccer sur la Rive-Sud», dit-il, où il évolue présentement.

Il s’adonne à son sport à l’année, lui qui étudie en sports-études à l’école Louis-Philippe Paré à Châteauguay.

«Je joue au soccer à l’école du lundi au vendredi. Les fins de semaine, je pratique le matin à Brossard et le soir avec l’équipe qui s’en va au Portugal», énumère-t-il.

Gagner

Sur le terrain, Sebastian Valdes considère qu’il a une excellente vision du jeu.

«Je prends l’information d’où sont les joueurs et quand j’ai la balle, je peux tout de suite la donner», affirme-t-il.

Quand il enfile son uniforme, la défaite n’est pas envisageable.

«Je n’aime pas perdre, alors quand j’embarque sur un terrain, je dois tout donner pour gagner, ajoute-t-il. Il faut que je gagne, sinon je suis fâché ou triste. Je progresse tout le temps.»

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
BIlenga Amissi Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
BIlenga Amissi
Guest

Est-ce que je peux jouer aussi parce que ça m’intéresse de jouer en portugal aussi je suis un bon joueur de 16 ans