Un regroupement d’enseignants mécontents de la loi 40

Par Vicky Girard
Un regroupement d’enseignants mécontents de la loi 40
Le projet de loi 40 a été déposé le 1er octobre et comprend 300 articles, dont la possibilité pour les directions de changer les notes données aux élèves par les enseignants. (Photo : Depositphotos )

L’Association des professeurs de Lignery basée à La Prairie réitère son mécontentement face au contenu de la loi 40 sur la gouvernance des commissions scolaires, qui s’apprête à être étudiée. Elle considère qu’il s’agit d’«une atteinte à l’autonomie des enseignants et à leur valorisation».  

L’association est d’avis que le projet de loi 40, qui vise entre autres à remplacer les commissions scolaires par des Centres de services où les postes ne seront pas obtenus par élection, réduit l’espace décisionnel des enseignants et amoindrit la portée de leur jugement professionnel.

«Ce projet de loi devait à l’origine revoir les structures scolaires et non porter atteinte à l’autonomie des enseignantes et enseignants», peut-on lire dans un communiqué envoyé par l’Association des professeurs de Lignery.

Martine Provost, présidente de l’association qui représente plus de 2200 enseignants, affirme que «depuis des années, nous travaillons à valoriser la profession enseignante. Nous sommes maîtres de notre profession. Toutefois, malgré de belles paroles, nos droits se sont érodés au fil des réorganisations du réseau».

Elle ajoute que la souffrance des enseignants est trop grande pour en faire fi dans «un projet de loi aussi large et intrusif». L’association souhaite que le gouvernement reconsidère la portée de la loi 40.

À LIRE AUSSI: «Les commissions scolaires confrontés à une «guerre de perceptions», selon la présidente de la CSDGS

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] À LIRE AUSSI: Un regroupement d’enseignants mécontents de la loi 40 […]

trackback

[…] À LIRE AUSSI: Un regroupement d’enseignants mécontents de la loi 40 […]