Actualités
Achat local
Affaires

Une boutique en ligne met en valeur la mode québécoise

vendredi le 11 décembre 2020
Modifié à 16 h 40 min le 14 décembre 2020
Par Hélène Gingras
Ritchy Bouzi et deux de ses amis veulent donner un coup de pouce à la mode québécoise, à l’heure où l’achat local a la cote plus que jamais. Ils inaugureront une boutique virtuelle qui vend des vêtements 100% fabriqués au Québec, le 20 décembre. WLKN, Success, NKLS… le Candiacois et ses deux associés Antoine Traversy-David et Fred Ettedgui proposeront une quinzaine de marques, en plus de leur collection maison, qui porte également le nom de leur site (Belleprō.shop). Le consommateur pourra y trouver une centaine de vêtements pour hommes, femmes et enfants, en plus d’une section de décorations québécoises. Alors que le commerce en ligne gagne en popularité avec la crise sanitaire, le trio affirme vouloir mettre l’épaule à la roue pour permettre à l’économie d’ici d’avoir sa part du gâteau. «On veut encourager les gens à acheter local dans le confort de leur foyer, dit l’homme de 36 ans natif de Longueuil, alors que ses amis d’enfance ont grandi à Brossard. La pandémie a fait beaucoup de mal aux entrepreneurs du Québec et on veut encourager nos bannières d’ici.» [caption id="attachment_10118" align="alignleft" width="219"] Sac-cadeau Belleprō[/caption] Avantages Selon lui, la plate-forme permet à des plus petits fabricants de vêtements québécois d’avoir une vitrine qu’ils n’ont pas, faute d’avoir leur site Internet. Les marques plus connues, elles, peuvent profiter de la popularité des autres, en plus de jouir d’une visibilité accrue. «En venant sur notre site, quelqu’un qui est attiré par une marque québécoise de vêtements en particulier va peut-être vouloir en regarder d’autres par la même occasion», estime M. Bouzi. Autre avantage? Il n’y a pas de frais de livraison sur Belleprō.shop, dit-il. En temps normal, un consommateur qui achète sur deux sites différents devraient en payer aux deux endroits. Quant aux prix, ils seraient les mêmes qu’en boutique ou en ligne. Un concours coïncidera avec le lancement de la boutique en ligne. Adamo, ancien participant à la téléréalité Occupation double Bali en 2017, y sera associé.  

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous