Actualités
Culture

Une compétition provinciale de danse sur la Rive-Sud

mardi le 07 septembre 2021
Modifié à 9 h 42 min le 07 septembre 2021
Par Marie-Josée Bétournay

redactionsc@gravitemedia.com

Les danseurs Aurélie Perron, Ryleigh Mayo, Marie Alain, Carly Aliberti et Marie-Ève Quenneville en pleine action lors du lancement de l’événement, en juin à l’hôtel Mortagne de Boucherville. (Photo: Gracieuseté - Bastien Art)

Le propriétaire de l’école de danse Extravadanse Studio de Châteauguay, Yanik Rondeau, compte parmi les organisateurs de la compétition provinciale The Reunion. L’événement se déroulera les 9 et 10 avril à l’hôtel Mortagne de Boucherville.

Les organisateurs espèrent réunir plus de 2500 participants provenant d’une cinquantaine d’écoles de danse. «Environ une douzaine d’écoles ont signé», précise M. Rondeau.

Danser pour une cause, pour une personne

À l’instar des compétitions de danse traditionnelles, The Reunion jugera le talent des artistes au cours de chorégraphies. Une douzaine de catégories seront représentées. Les danseurs se disputeront des bourses qu’ils verseront à la cause ou la personne de leur choix. L’organisation de l’événement doublera chaque montant, indique M. Rondeau. Au terme des deux journées de compétition, une bourse sera remise à l’équipe la plus performante tous styles confondus.

«Je veux avoir une influence sur un maximum de danseurs, qu’ils se rassemblent afin de s’entrainer pour une cause plus grande qu’eux», souligne Yanik Rondeau.

L’organisateur cherche ainsi à «installer dans les écoles du Québec un esprit de collaboration, de dépassement, une intention». «On vit dans un environnement social dans lequel il faut contribuer à élever notre société. Ramener la valeur de nos artistes, la reconnaissance de nos artistes, que l’être humain comprenne que chaque personne a autant de valeur», explique-t-il. Son souhait : une reconnaissance du talent artistique au même titre que le cheminement scolaire.

Yanik Rondeau et son équipe poursuivent jusqu’en novembre une tournée des écoles de danse au Québec pour les informer de l’événement et recruter des artistes. Par la suite, les organisateurs se concentreront sur la préparation de la compétition. Quatre ambassadeurs représentent The Reunion, dont Solène Filion, enseignante à l’école Extravadanse Studio de Châteauguay.