Culture

Une enfant de Candiac crée un film avec sa famille

mardi le 27 avril 2021
Modifié à 9 h 59 min le 27 avril 2021
Par Vicky Girard
Zachary, Arielle et Madison Keach-Tremblay n’ont cessé d’accumuler les projets créatifs depuis le début de la pandémie. Leur plus récent projet: le tournage du film Moving Past Goodbye écrit par la benjamine et produit par sa mère. À lire aussi: Une famille d’acteurs créative en confinement Arielle Keach-Tremblay, âgée de 9 ans, a rédigé son scénario il y a un an environ. Il s’agissait pour elle d’un rêve. «À mon âge, les gens ne me prenaient pas au sérieux, confie-t-elle. Je ne me qualifiais pas pour du financement pour que mon film voit le jour. Ce n’est qu’un chiffre pour moi, mais il me retenait.» Sa mère, Patty Keach, ne cache pas qu’elle trouve drôle la réaction des gens lorsqu’ils apprennent qu’une jeune fille est à la tête d’un gros projet comme celui-ci. C’est elle qui l’a encouragée à «créer ce qu’elle ne pouvait pas avoir», d’où la fondation de Mad Angel Productions, accompagnée d’une page GoFundMe et d’une ligne de chandails arborant le slogan «Dream it! Write it! Film it Repeat», soit «Rêve-le, écris-le, filme-le, répète», en français. Leur maison de production sera utile aux trois enfants pour leurs projets futurs.
«Les enfants avancent avec encore plus de détermination en temps de COVID-19, afin de montrer aux gens qu’il est possible de faire ce que l’on aime en tout temps.» -Patty Keach
Tournage d’envergure Arielle a elle-même approché la Ville de Candiac pour tourner des scènes de son film sur le territoire, une étape qui la stressait, admet-elle. «J’avais un peu peur, mais nous avons complété toute la paperasse et la Municipalité nous a accompagnés. Nous l’avons eu! Nous sommes fiers d’être Candiacois et que la Ville soutienne mon projet entrepreneurial», souligne-t-elle. La famille Keach-Tremblay a donc été en mesure de filmer du 16 au 18 avril dans le respect des consignes sanitaires à sept endroits, avec 20 techniciens et plus de 40 acteurs, dont Catherine Gagnon. Elle a eu l’aide, notamment, du producteur Anthony J. Jackson, de la boîte Seeds Productions et de Josa Maule, propriétaire de la MSOPA, une école d’art dramatique à Montréal que les enfants fréquentent. La jeune auteure, réalisatrice et actrice, souhaite éventuellement soumettre son film dans des festivals et amasse des fonds pour le faire. Un projet n’attend pas l’autre Le frère d’Arielle Keach-Tremblay, Zachary, 10 ans et leur sœur Madison, 7 ans, jouent dans le film. De plus, le trio d’acteurs a une liste de projets bien garnie incluant plus d’une vingtaine d’apparitions dans des publicités, vidéoclips, messages corporatifs, et font aussi de la narration. La cadette de la famille est aussi mannequin, et la mère est également actrice. Elle est de la distribution de la série Web Créatures, avec son fils. Moving Past Goodbye Le film créé par Arielle Keach-Tremblay raconte l’histoire d’une enfant de parents militaires prenant la décision de se sauver pour éviter de déménager avec sa famille. La production suit l’aventure du personnage alors qu’elle vieillit avec les conséquences de sa décision.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous