Une victime d’accident avec un cycliste lance un appel à la prudence

Par Michel Thibault
Une victime d’accident avec un cycliste lance un appel à la prudence
Martine Magueur (Photo : Le Soleil de Châteauguay - Michel Thibault)

Blessée dans un accident sur une piste cyclable, une adepte du vélo de 76 ans lance un appel à la prudence aux cyclistes.

Martine Magueur roulait à environ 20 km/h sur son vélo de course Marinoni sur la piste cyclable du boulevard Salaberry Sud à Châteauguay le samedi 3 août. Elle montait la petite pente près du Centre d’hébergement Champlain vers 15h30. Un jeune homme à vélo est apparu droit devant elle, s’amenant dans sa direction à quelque 30 km/h. «Il roulait dans ma voie. Le bout de son guidon m’a frappée. Je suis tombée», fait part la résidente de Mercier, qui s’est présentée au Soleil de Châteauguay, le 9 août, le bras gauche immobilisé par un bandage, le corps couvert de bleus. Elle a témoigné et accepté d’être prise en photo. «Je fais tout ça pour sensibiliser les cyclistes à rouler à droite et éviter des accidents», a-t-elle souligné.

Un élément positif, le cycliste impliqué dans la collision s’est arrêté. Malgré la douleur, Mme Magueur a renfourché son vélo et est rentrée chez elle. «Je ne savais pas que c’était cassé», confie-t-elle. Elle ne repédalera toutefois pas cet été. «Ça a brisé ma saison. Je suis prise pour rester à la maison», déplore la septuagénaire qui pratique le vélo depuis 40 ans. À une certaine époque, celle qui était la conjointe du coureur cycliste Yves Magueur faisait des randonnées de 100 à 120 km. À 70 ans, elle peut rouler 40 ou 50 km dans une journée.

Mme Magueur souhaite aussi passer le message aux «ingénieurs qui font les pistes cyclables» de mieux les concevoir. «C’est bien mal pensé les pistes bidirectionnelles», considère-t-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des