VIDÉOS – Des travailleurs de la santé manifestent à La Prairie

Par Vicky Girard
VIDÉOS – Des travailleurs de la santé manifestent à La Prairie
L’APTS compte continuer à se mobiliser dans les prochaines semaines pour se faire entendre jusqu’aux tables de négociation. (Photo : Le Reflet - Vicky Girard)

Une trentaine de membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) de la Montérégie ont manifesté devant les bureaux du ministre de la Santé, Christian Dubé, le matin du 20 novembre. Ils revendiquent des discussions avec les députés de la région au sujet de leurs conditions de travail et leur salaire.

«La CAQ s’en lave les mains», pouvait-on lire sur les affiches des manifestants postés en bordure du boul. Taschereau à La Prairie.

«La plupart des députés refusent de nous rencontrer. Les membres sont sur le terrain pour défendre l’intérêt de la population et la soigner la population dans les traitements et diagnostics de la COVID-19. On veut collaborer. On a des solutions à apporter, mais ça prend un minimum d’ouverture», déplore Robert Comeau, premier vice-président de l’APTS, soulignant que les 56 000 membres de l’Alliance sont également en négociation, car ils sont sans convention collective depuis le 31 mars.

Photo: Le Reflet – Vicky Girard

M. Comeau affirme que les conditions de travail, marquées présentement par la surcharge, sont d’autant plus revendiquées que le salaire, en raison de la crise sanitaire.

L’APTS demande «des quarts de travail acceptables, des outils adéquats et de pouvoir passer le temps qu’il faut avec les patients», précise-t-il.

De son côté, Joël Bélanger, président exécutif de la Montérégie Est, estime que le seul moyen trouvé par les membres pour faire entendre leurs droits est de manifester.

«On pense que pour attirer les gens dans le réseau, ça va être essentiellement avec les salaires. Ce qu’on trouve un peu particulier, c’est que présentement, le gouvernement annonce beaucoup de millions pour investir et créer des postes, mais quand nous on est en revendication pour nos demandes salariales, soudainement il n’a plus aucun argent», soutient-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires