post-format-video
Actualités

VIDÉOS - Une classe adaptée de La Prairie marche l'aller-retour jusqu'au pont Champlain

vendredi le 21 mai 2021
Modifié à 11 h 19 min le 26 mai 2021
Par Audrey Leduc-Brodeur

Gracieuseté

Huit élèves d’une classe adaptée à l'école secondaire Saint-François-Xavier à La Prairie ont surmonté le défi lancé par le professeur Guillaume Larouche, soit celui de marcher la dizaine de kilomètres qui les sépare du pont Champlain, puis de retourner à l'école à pied. Ils ont réalisé l'exploit, au terme d'un parcours de 21 km effectué en quatre heures et 15 minutes. 

Pour ce faire, les élèves, leur enseignant et l'éducateur spécialisé Steve Salvail ont emprunté la piste cyclable longeant le bassin de La Prairie jusqu'au pont, puis la piste multifonctionnelle de l'estacade qui «offre un point de vue impressionnant sur le fleuve Saint-Laurent, la voie maritime et le centre-ville de Montréal, relate M. Larouche. Les efforts et la persévérance ont été récompensés par cette vue spectaculaire». Coralie Forget, une élève, dit d'ailleurs qu'elle a été «impressionnée par le paysage» et affirme avoir «adoré l'activité», tandis que son camarade de classe Anthony Tremblay est «fier d'avoir relevé ce gros défi».

[caption id="attachment_109136" align="alignright" width="444"]

Les élèves ont marché sur la piste cyclable à La Prairie. (Photo gracieuseté)[/caption] «J'aimerais refaire d'autres marches aussi longues, confie pour sa part Raphaëlle Douville, qui a subi une blessure nécessitant une opération, récemment. Mon objectif était de compléter la distance malgré cela et je suis fière de l'avoir fait.»

Saines habitudes de vie 

Guillaume Larouche raconte avoir accordé de l'importance aux saines habitudes de vie dans ses cours depuis le début de la pandémie. Ses enseignements se sont traduits sur le terrain par la construction d'un abri en forêt, la fabrication d'un igloo, le nettoyage des berges du fleuve Saint-Laurent et le géocaching, notamment. En vue de l'aller-retour vers le pont Champlain, l'enseignant aux milles projets s'est d'abord assuré de préparer adéquatement ses élèves «afin de vérifier leur niveau d'endurance», précise-t-il. Ils se sont entraînés à plusieurs reprises avant le départ et ont mangé des collations durant la marche pour avoir l'énergie nécessaire. Il a profité de l'occasion pour aborder l'alimentation, les bienfaits de l'entraînement physique et l'ingénierie du pont Champlain, fait-il savoir. Le personnel et les élèves ont documenté leur périple en vidéo.

https://www.dailymotion.com/video/x81eaoi https://www.dailymotion.com/video/x81eax8

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous