La clé des mots reçoit un coup de pouce de Québec

La clé des mots reçoit un coup de pouce de Québec

Céline Brière

L’organisme d’alphabétisation La clé des mots pourra offrir plus de services grâce à une majoration de l’aide financière que lui accorde le gouvernement provincial.

Dans le cadre du Programme d’action communautaire sur le terrain de l’éducation (PACTE), l’organisme de Saint-Constant a obtenu 50 000$ de plus que les 99 000$ qu’il reçoit annuellement. La majoration sera également récurrente, mais la directrice générale de l’organisme, Céline Brière, ne connaît pas le montant exact que l’organisme recevra.

«On nous a dit qu’on aurait au moins 87% du montant, soit 43 000$ de plus pour les cinq prochaines années. Peut-être que nous aurons encore 50 000$, ça va dépendre des fonds du gouvernement. C’est la promesse qu’on nous a faite», indique-t-elle.

La directrice mentionne que leur subvention était plafonnée depuis quelques années, mais les besoins grandissent.

«On avait demandé plus, mais c’est extraordinaire d’avoir reçu ce montant», dit-elle.

Améliorer le service

Le montant supplémentaire permettra à La clé des mots d’améliorer son offre de services aux personnes analphabètes ou en apprentissage du français. Mme Brière mentionne que de plus en plus de nouveaux arrivants font appel à leurs services. La clé des mots aide régulièrement une cinquantaine de personnes par semaine.

L’organisme offrira notamment plus de cours par atelier, bonifiera son offre d’ateliers et prolongera l’année scolaire de quelques semaines.

«Normalement, on termine à la mi-mai, mais là on va poursuivre jusqu’à la fin du mois», dit-elle.

Cependant, cette annonce a aussi un envers à la médaille. Pour suivre un cours supplémentaire par semaine, les étudiants devront débourser davantage pour payer leurs déplacements.

«On n’a pas encore commencé les démarches, mais c’est certain qu’on doit voir ce qu’on peut faire pour permettre aux gens de venir», soutient la directrice.

PACTE

L’aide financière provient du 9 M$ ajouté au PACTE cette année, qui s’additionne aux 18,3M$ déjà versés à ce programme par le gouvernement.

«Depuis plusieurs années, ces organismes d’action communautaire autonome font un travail remarquable pour favoriser la réussite de nos citoyennes et citoyens», soutient Nicole Ménard, députée de Laporte et présidente du caucus, par voie de communiqué.

Le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx, va dans le même sens. «Cet investissement permettra de consolider le financement auprès de partenaires clés», indique-t-il, aussi par voie de communiqué.