Vivement une consultation sur les tarifs et l’abordabilité du transport public

Vivement une consultation sur les tarifs et l’abordabilité du transport public

17 organismes demandent une consultation sur les tarifs et l'abordabilité du transport public.

Nous sommes 17 organismes provenant de tous les secteurs de la grande région métropolitaine réunis pour faire une Déclaration sur la révision tarifaire dans le transport en commun, en demandant notamment une consultation publique sur la révision et l’harmonisation tarifaire et sur les coûts pour les citoyens des transports publics métropolitains.

Alors que les titres de transport seront revus de fond en comble et qu’un demi-million de citoyens empruntent quotidiennement les transports en commun, il y a lieu de tenir une consultation ouverte sur les objectifs de la révision prévue. Depuis 2016, la région de Vancouver a consulté plus de 28 000 citoyens en vue de sa révision tarifaire.

En marge du sommet montréalais de l’Union internationale des transports publics, qui se tient à Montréal du 15 au 17 mai, nous souhaitons, par cette déclaration, sensibiliser les autorités au besoin de discuter ouvertement des effets attendus, pour les citoyens, de la réforme de la gouvernance du transport en commun dans le grand Montréal. En effet, la nouvelle Autorité régionale des transports métropolitains, qui doit être mise en place le 1er juin prochain, aura parmi ses principaux mandats de réviser les titres de transport offerts dans le grand Montréal.

Nous espérons une grande ouverture de la part des responsables de la nouvelle gouvernance, sur des transports en commun abordables, sur l’équité territoriale et sociale et sur le développement de la mobilité pour tous.

Attendu la mise en place au 1er juin d’une nouvelle gouvernance des transports en commun dans le grand Montréal, incluant la création de l’Autorité régionale des transports métropolitains (ARTM) et du Réseau de transport métropolitain (RTM);

Attendu la vaste révision et l’harmonisation attendue dans les tarifications appliquées;

Attendu les fortes hausses tarifaires depuis 30 ans dans le grand Montréal;

Attendu la contribution annuelle de plus de 800 M$ des citoyens-usagers aux réseaux de transport collectif;

Attendu les effets des coûts tarifaires sur les ménages, qui affectent l’accessibilité aux emplois, aux études, aux services et aux loisirs;

Attendu la contribution significative du transport public à l’environnement, la réduction des gaz à effet de serre et la qualité de l’air, aux saines habitudes de vie et au développement économique;

Attendu le grand nombre de ménages potentiellement affectés par les révisions tarifaires, notamment chez les personnes et ménages défavorisés;

Attendu la volonté des citoyens et du milieu de favoriser les échanges dans la sphère publique sur la mobilité;

Les organismes déclarent :

• Demander une consultation publique sur la révision et l’harmonisation tarifaire et sur les coûts pour les citoyens des transports publics métropolitains;

• Que cette consultation se penche sur l’abordabilité des transports et les perspectives de tarification sociale;

• Pour la première année de la nouvelle gouvernance, qu’il n’y ait aucune hausse tarifaire.

Fait à Montréal, ce 15 mai 2017.

1,2,3 GO ! Longueuil, Association du transport collectif de la Rive-Sud, Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées, Coalition montréalaise des tables de quartier, Conseil régional de l’environnement de Laval, Conseil régional de l’environnement de Montréal, Corporation de Développement Communautaire de la Pointe – région Est de Montréal, Équiterre, Mouvement pour un transport public abordable, Option consommateurs, Regroupement des Usagers du Transport Adapte de Montréal, Réseau des femmes des Laurentides, Table de concertation des aînés de l’Ile de Montréal, Table pauvreté et solidarité des Moullins, Transport 2000 Québec, Table régionale des organismes volontaires d’éducation populaire de Montréal, Union des consommateurs