Faits divers

Alerte AMBER : la fillette a traversé la frontière, des proches s’inquiètent

mardi le 23 novembre 2021
Modifié à 16 h 59 min le 23 novembre 2021
Par Paula Dayan-Perez

(Photo : Archives)

La fillette de 8 ans qui a fait l’objet d’une alerte AMBER le samedi 20 novembre à Châteauguay est toujours recherchée par des membres de sa famille à Kahnawake, informent les Peacekeepers.

«[La mère] avait confié la garde au père et à la tante et ce qui s'est passé, c'est qu'elle est venue leur rendre visite et elle est ensuite partie avec l'enfant», indique la directrice adjointe des Peacekeepers, Jody Diabo. La famille considérait que la fillette était en danger, ce qui est l’un des critères requis pour déclencher une alerte AMBER.

Les Peacekeepers avaient rapporté la disparition de l’enfant en après-midi samedi en spécifiant que la mère et sa fille avaient quitté le restaurant Tim Horton’s situé sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste, à Châteauguay.

Lorsque l’alerte AMBER a sonné le samedi à 17h59, la mère et la fille se trouvaient à la frontière du Vermont, au bureau des douanes de Highgate Springs. Comme l'enfant avait été localisée et n’était pas considérée en danger, l'alerte avait été annulée, informe la police par voie de communiqué.

«Comme c’est sa mère biologique et qu’elles sont toutes les deux des citoyennes américaines, ils les ont laissées traverser à la frontière», précise Mme Diabo. 

Sur les réseaux sociaux, son père craint toujours pour la sécurité de sa fille.

La police de Kahnawake, qui continue son enquête, n’a pas de juridiction aux États-Unis. La famille doit elle-même contacter le FBI, puis les Peacekeepers pourront faire liaison avec eux.