Des bouteilles d’eau réutilisables à l’effigie de leur école

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Des bouteilles d’eau réutilisables à l’effigie de leur école
(Photo : Le Reflet - Denis Germain)

À lire aussi Deux stations pour remplir les bouteilles d’eau
Les élèves et le personnel de l’école secondaire de la Magdeleine peuvent désormais boire de l’eau dans une bouteille réutilisable à l’effigie de l’école. Cette nouveauté s’inscrit dans le virage vert qu’a entrepris l’établissement scolaire de La Prairie il y a sept ans.
Le projet des bouteilles d’eau, lancé le lundi 23 avril, complète celui des stations de remplissage inaugurées en février 2016, explique l’enseignant Jean-Patrick Lacoste, responsable du Comité des élèves impliqué dans le dossier.
«Nous cherchons des façons de faire de notre école un établissement vert. Cette fois, nous voulions aller plus loin afin de changer les habitudes des élèves, indique-t-il. Ils veulent utiliser nos stations de remplissage d’eau et nous leur donnons un moyen plus approprié pour le faire.»
Grâce à une contribution financière de 500$ du député Richard Merlini, les 200 premières bouteilles sont vendues au coût de 6$ plutôt que 9$. Chacune d’entre elles possède un filtre permettant d’aromatiser l’eau avec des fruits.
Diminuer la quantité de plastique
Les élèves de l’école de la Magdeleine consomment une grande quantité de bouteilles d’eau en plastique, alors qu’environ 10 bacs de 360 litres chacun sont remplis par semaine. M. Lacoste et les élèves qui ont participé au projet espèrent que les bouteilles réutilisables diminueront ces statistiques.
«Chaque midi, j’achetais une bouteille d’eau en plastique à 2$ avec mon repas. J’essayais de réutiliser ma bouteille dans la journée, mais elle se brisait facilement, mentionne Charlotte Théraud, élève de secondaire V. Je suis certaine que ça fera une différence dans la quantité de plastique au recyclage.»
Derrière son comptoir du magasin du monde, Zachary Arsenault compte les billets accumulés pendant la première journée de vente.
«C’est le fun de voir que les élèves embarquent, dit l’élève de secondaire V. Plus de personnes vont boire de l’eau grâce aux bouteilles. En plus, avec le logo, il y a un sentiment d’appartenance envers l’école.»
M. Lacoste affirme qu’il sera en mesure de chiffrer la quantité de plastique éliminée à la fin de l’année.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des