Candiac récompensée pour ses progrès en matière d’adaptation aux changements climatiques

Par Katherine Harvey-Pinard
Candiac récompensée pour ses progrès en matière d’adaptation aux changements climatiques
L’hôtel de ville de Candiac est fermé depuis la mi-mars. (Photo : Archives)

Depuis août 2019, la Ville de Candiac bénéficient d’un accompagnement intensif en lien avec la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’adaptation aux changements climatiques dans le cadre du projet pilote Villes-vitrines dirigé par la Convention mondiale des maires pour le climat et l’énergie (CMMC). Voilà qu’elle reçoit aujourd’hui l’insigne Atténuation pour ses progrès.

Ceux-ci ont été possibles grâce au soutien technique, aux formations, aux occasions exclusives de réseautage ainsi qu’aux nombreux outils et ressources auxquels la Ville avait accès, fait-elle savoir via communiqué.

Le maire Normand Dyotte se dit ravi de recevoir cet insigne.

«Faire partie du projet Villes-vitrines nous a offert des opportunités d’échanges et d’apprentissage et nous a permis d’avancer nos projets en matière de lutte contre les changements climatique, soutient-il. Cette reconnaissance de la communauté mondiale vient couronner les efforts menés par Candiac afin d’intégrer les objectifs de développement durable dans sa planification stratégique en menant des actions concrètes et proactives.»

Relance verte

Les municipalités de la CMMC se sont engagées à faire leur part pour répondre à la crise climatique. Elles demandent maintenant une relance verte qui met les gouvernements locaux au centre de l’effort pour une «reconstruction écologique, saine et plus résiliente», indique la Ville.

«Les municipalités ouvrent la voie aux solutions à faible émission de carbone, qu’il s’agisse d’améliorations de bâtiments ou de parcs de véhicules de transport en commun écologiques, mentionne le président de la Fédération canadienne des municipalités, Garth Frizzel, qui applaudit la Ville de Candiac pour ses actions. Et puisque les municipalités ont une influence sur la moitié des émissions de GES du Canada, il est essentiel d’accroître les solutions locales pour atteindre les objectifs climatiques du pays.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires