La Bande à Jap's multiplie les matchs contre les célébrités

Par Hélène Gingras
La Bande à Jap's multiplie les matchs contre les célébrités
(Photo : gracieuseté)

L’équipe de hockey de la Bande à Jap’s étire les festivités de son 35e anniversaire en alignant les parties contre les célébrités, tout comme elle l’a commencé.
La Tournée hockey étoiles célébrités, qui comprend des artistes québécois ainsi que des anciens joueurs de hockey professionnel, sera de passage au nouvel aréna à La Prairie, le samedi 1er juin, à 13h30. À cette occasion, l’équipe affrontera la formation de la Bande à Jap’s pour un match amical. Il en coûtera 10$ par spectateur.
L’alignement des célébrités n’est pas confirmé, mais les joueurs suivants peuvent faire partie de l’équipe: Jean-Michel Anctil, Hugo Giroux, Mathieu Biron, Pierre-Yves Cardinal, Jean-Thomas Jobin, Jason Roy-Léveillée, Joey Scarpellino, Mikhail Ahooja, etc.
Ce sera la troisième fois en l’espace d’un an et demi que la Bande à Jap’s affronte des vedettes. Ç’a été le cas en décembre 2017 et lors de l’ouverture du nouvel aréna à La Prairie en février.
Coupe soleil en Floride

L’ex-joueur des Nordiques de Québec Alain Côté et Jean-Marie Lepage au Tournoi international en Floride.

Les joueurs de la Bande à Jap’s ont par ailleurs eu l’occasion de se mesurer à d’anciens hockeyeurs de la Ligue nationale lors de leur participation au Tournoi international qui était disputé en Floride du 31 au 7 avril.
«On était là pour défendre notre titre de champions dans la division des 50 ans et plus, raconte Jean-Marie Lepage, alias Jap’s. Le calibre était plus fort parce que l’organisation a accepté pour la première fois que d’anciens joueurs professionnels y participent.»
La Bande à Jap’s n’a pas réussi à conserver la Coupe soleil, mais elle remporté le bronze.

«On a connu toute une saison. Je suis vraiment fier de ma bande.»
-Jean-Marie Lepage, alias Jap’s

À leur retour, les joueurs ont pris part au tournoi-bénéfice de la Fondation Otis Grant à Pierrefonds, où ils se sont mesurés à des joueuses ou ex-joueuses des Canadiennes de Montréal et de l’équipe canadienne de hockey féminin, dont la gardienne Charline Labonté, puis à une équipe d’anciens joueurs de la LNH. Ils ont annulé le premier par la marque de 4-4, puis l’ont emporté 8-7 lors du second.
«J’ai parlé à l’ex-joueur des Canadiens Sébastien Bordeleau, qui était le capitaine de l’équipe, après le match et il m’a dit qu’ont les avait fait travailler fort», rapporte M. Lepage.

Jean-Marie Lepage en compagnie de l’ex-joueur Sébastien Bordeleau et de Roger Dupuis, de la Bande à Jap’s.

Une ligue qui fait sa marque
Si l’organisateur n’est pas peu fier de la durée dans le temps de la Bande à Jap’s, il est encore plus fier que l’équipe ait pu laisser sa marque dans la communauté.
«On n’est pas juste une ligue de garage qui joue deux fois par semaine, dit-il. Au fil des ans, on a donné de l’équipement de hockey au Complexe le partage. On a disputé un match au profit du cancer du sein, puis on devait remettre 4000$ pour jouer au tournoi de la Fondation Otis Grant afin d’amasser de l’argent pour des familles dans le besoin.»
La Bande à Jap’s a aussi fait l’objet d’un documentaire en 2013 lors de sa participation à un tournoi en Europe pour son 25e anniversaire.
À lire aussi:
10 photos – Un match avant de l’équipement d’antan
L’ex-joueur des Nordiques de Québec Jean François Sauvé, Jean-Marie Lepage et l’ex- champion de boxe Otis Grant.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des