La CMM veut contribuer à la protection du bois Châteauguay-Léry

La CMM veut contribuer à la protection du bois Châteauguay-Léry
Valérie Plante (Photo : Gracieuseté)

La CMM a annoncé vendredi qu’elle veut contribuer à la protection du corridor vert Châteauguay-Léry comme le souhaite la MRC de Roussillon.

« Le Corridor vert Châteauguay-Léry a été identifié dans le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) comme l’un des bois et corridors forestiers d’intérêt métropolitain et ce n’est pas pour rien. C’est un milieu naturel très vaste, qui se démarque par sa diversité biologique et la richesse de ses habitats, qui comprend notamment cinq écosystèmes forestiers exceptionnels et une vingtaine d’espèces floristiques à statut précaire. La CMM entend donc contribuer à sa conservation », a exprimé dans un communiqué Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM).

Celle-ci demande au ministre de l’Environnement, Benoit Charette, et à la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, de se joindre à elle pour accompagner la MRC de Roussillon dans ses démarches pour préserver le boisé. La mairesse Plante prône l’élaboration d’un plan pour acquérir des terrains privés dans le corridor vert.

« Ces acquisitions pourraient d’ailleurs s’inscrire dans le cadre du programme d’aide financière de la Trame verte et bleue, auquel participent les municipalités du Grand Montréal et le gouvernement du Québec, qui vise notamment à accroître le couvert forestier et à améliorer la connectivité entre les milieux naturels », suggère-t-elle.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires