Actualités

La Prairie réitère son souhait de consulter ses citoyens sur l’avenir de la briqueterie

vendredi le 11 octobre 2019
Modifié à 13 h 23 min le 16 octobre 2019
Par Audrey Leduc-Brodeur
À lire aussi Lettre ouverte : La carrière de La Prairie : futur îlot de fraîcheur ? Des étudiants se mobilisent pour l’avenir de la carrière à La Prairie La Prairie trouve cavalière la façon d’agir du nouveau propriétaire de la briqueterie La Ville de La Prairie affirme qu’elle a toujours l’intention de consulter ses citoyens à propos de l’avenir du site de l’ancienne briqueterie, alors que des informations à l’effet que des travaux dits illégaux ont cours présentement sur le site circulent sur les réseaux sociaux. «Tel que prévu, des études techniques relatives à la circulation et aux infrastructures du site sont en cours et les résultats sont attendus au mois de novembre. Donc, dès le début de l’année 2020, nous allons rencontrer les citoyens pour amorcer la conversation au sujet de la planification de ce terrain», informe la Ville par voie de communiqué. Le maire Donat Serres rappelle que la Municipalité ne peut intervenir présentement sur le chantier, puisqu’il appartient à un propriétaire privé. «Le propriétaire est chez lui. Il a donc le droit de faire tout ce qui lui est légalement permis», affirme-t-il. M. Serres réitère qu’il veut une démarche ouverte et collaborative «pour en faire un projet de développement évolutif qui devra s’harmoniser avec les quartiers limitrophes et correspondre aux aspirations de la population». De leur côté, les groupes de mobilisation Projet carrière vivante, le Collectif laprairien pour un développement responsable et la Vigile verte ont décrié les actions posées par le propriétaire sur leur page Facebook respective.

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous