«La priorité est actuellement la santé publique et les JO attendront» – Ecaterina Guica

Par Hélène Gingras
«La priorité est actuellement la santé publique et les JO attendront» – Ecaterina Guica
Ecaterina Guica était en bonne position de participer aux Jeux olympiques de Tokyo en 2020, avant qu'ils soient repoussés d'un an. (Photo : Gracieuseté - Judo Canada)

Ecaterina Guica, pressentie pour représenter le Canada en judo, fait mauvaise fortune bon cœur quant au fait que les Jeux olympiques d’été de Tokyo sont repoussés d’un an en raison de la pandémie de la COVID-19.

«C’est certain qu’au début, j’étais triste. J’avais tellement hâte d’y participer et j’avais cette date en tête depuis 4 ans. J’avais organisé ma vie, mes plans, mes entraînements en fonction de cette date», raconte la Laprairienne de 26 ans.

Avec le recul, elle a appris à accepter la situation et à se considérer chanceuse à l’idée qu’elle pourrait les vivre malgré tout.

«Ça nous donne un an pour s’y préparer davantage. Un an de plus d’entraînement pour faire une encore meilleure performance. La priorité est actuellement la santé publique et les JO attendront», ajoute-elle avec philosophie.

Malgré tout, le report n’est pas en soi une bonne nouvelle, pour elle.

Ecaterina Guica

«Une année de qualification olympique est synonyme de beaucoup de stress, un volume d’entraînement intense, une pression financière importante et beaucoup de régimes. Donc un an de plus, c’est une prolongation de tout ça», confie-t-elle.

De plus, l’athlète commencera l’école à temps plein en septembre.

«Côté planification, ce n’est pas idéal, avoue-t-elle. D’un autre côté, plus optimiste, ça me donne un an de plus pour mieux performer, mieux me préparer, aller chercher de meilleurs résultats.»

Elle compte profiter du délai supplémentaire qui lui est accordé pour arriver «plus en forme et avec de meilleurs résultats en poche» aux Jeux prévus désormais du 23 juillet au 8 août 2021.

Privée elle aussi de compétition en raison du coronavirus, elle mise en ce moment sur sa préparation physique.

«Je vais courir tous les jours et je fais des circuits haut de corps, bas de corps et des abdos. Mon objectif est de retourner sur les tapis en mai, étant en forme, ayant maintenu un bon niveau de cardio et sans avoir pris trop de poids», conclut-elle.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des