Le gouvernement du Québec annonce une aide pour les médias écrits

Par Michel Thibault
Le gouvernement du Québec annonce une aide pour les médias écrits
(Photo : Le Reflet - Audrey Leduc-Brodeur)

Le gouvernement du Québec a annoncé mercredi un plan d’aide aux médias écrits représentant une contribution de 50 M $ par année d’ici 2023-2024.

Le soutien prend la forme d’un nouveau crédit d’impôt remboursable de 35 % du salaire des employés de la salle de rédaction et du personnel lié à l’exploitation des technologies de l’information, rétroactif au 1er janvier 2019. Ce, jusqu’à concurrence d’un salaire annuel maximal de 75 000 $ par employé.

Le crédit d’impôt pour la transformation numérique des entreprises de la presse d’information écrite est prolongé d’un an, jusqu’au 31 décembre 2023.

Des programmes d’aide budgétaire pour les entreprises de la presse d’information écrite offerts par le ministère de la Culture et des Communications sont aussi bonifiés.

Québec soustrait aussi les médias écrits de l’obligation de compenser les municipalités pour la collecte sélective. Le gouvernement ajustera son soutien à RecycleMédias en conséquence.

«Le placement publicitaire gouvernemental sera aussi revu afin de mieux soutenir les médias en région», a fait part dans un communiqué Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications.

Son collègue ministre des Finances, Eric Girard a justifié : « Le plan d’aide que nous annonçons aujourd’hui s’inscrit dans une approche équilibrée. D’une part, il vise à donner aux médias écrits du Québec une marge de manœuvre financière qui leur permettra de faire face à la crise à laquelle ils sont confrontés, en raison notamment des importantes baisses de revenus publicitaires enregistrées au cours des dernières années. Nous voulons les accompagner dans la transformation de leur modèle d’affaires, nécessaire à leur viabilité. D’autre part, nous nous sommes assurés que toutes les formes d’aide annoncées aujourd’hui respectent la capacité de payer des contribuables et qu’elles sont mises en place de façon à préserver l’indépendance de la presse écrite ».

Confrontés à une baisse drastique et constante des revenus publicitaires qui constituent la base de leur modèle d’affaires, l’ensemble des médias du Québec réclament du soutien depuis plusieurs mois.

Ils ont l’occasion de se faire entendre cet automne à une commission parlementaire sur l’avenir des médias. Le gouvernement n’a pas attendu la fin des travaux pour adopter les mesures d’aide. Le rapport de la commission est attendu dans quelques semaines.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] L’aide aux médias écrits annoncée le 2 octobre par le gouvernement Legault satisfait Julie Voyer, PDG de Gravité Média, propriétaire de quatre hebdomadaires et un mensuel sur la Rive-Sud, dont Le Reflet de Candiac. […]

trackback

[…] Enfin, la Table de concertation des préfets de la Montérégie a salué par voie de communiqué l’annonce du gouvernement du Québec de mettre sur pied un programme d’aide à la presse écrite … […]