Actualités

Le Reflet cherche pour vous : y aura-t-il une place publique dans le Square Candiac ?

mardi le 28 janvier 2020
Modifié à 11 h 59 min le 28 janvier 2020
Par Audrey Leduc-Brodeur
Un lecteur intéressé à louer un condo dans le Square Candiac se questionne à savoir si la Ville ira de l’avant avec l’aménagement de la place publique prévu au coût de 4 M$, en dépit du fait que les promoteurs du développement se soient placés à l’abri de leurs créanciers. Ce sera le cas, a assuré la Ville au Reflet qui lui a posé la question. «L’aménagement de la Place de la fonderie, soit les espaces publics dans le Square Candiac, est toujours prévu. D’ailleurs, un panneau annonçant les travaux y sera installé dans les prochains jours», a répondu la directrice des communications, Jacinthe Lauzon. De quoi rassurer le futur résident inquiet pour qui le facteur des espaces verts publics justifie sa décision de s’installer dans le Square Candiac, nous a-t-il dit. Rappelons qu’en décembre 2018, le conseil avait entériné un règlement afin d’emprunter 4,2 M$ spécifiquement pour le projet des espaces publics. Depuis, la décision des promoteurs du Square Candiac de se placer à l’abri de leurs créanciers a assombri le développement, déjà plutôt lent, avait reconnu le syndic en charge du dossier. La Ville de Candiac a fait parvenir au Reflet les derniers plans de la future Place de la fonderie. D’ici septembre, il est prévu que des espaces publics soient aménagés au cœur du site où se trouvait l’usine de verre Consumers Glass. Détails du projet Les espaces publics se déclineront en trois artères – une allée diagonale, une rue piétonne et une place publique – qui relieront de bout à bout les entrées du nouveau quartier résidentiel. Dans son concept final, la Ville de Candiac précise que ces trois axes s’appelleront respectivement la Diagonale historique, l’Allée des grands chênes et la Place publique. La plus grande section, la Place publique, accueillera des jeux d’eau, de l’équipement sportif, dont une table de ping-pong, un espace de travail branché, un bâtiment de services comprenant des toilettes, ainsi qu’une scène pour des «programmations spéciales et des prestations spontanées», ajoute la Ville. Des arbres feuillus borderont chacune des artères, tandis que des arbres fruitiers seront plantés dans une partie de la place publique, près de la rue d’Ambre. Finalement, comme Le Reflet l’avait rapporté en décembre 2018, divers éléments à caractère historique ponctueront aussi le décor afin de souligner l’ancienne vocation du site.  

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous