Actualités

Les citoyens ont choisi un nom pour le lac de la carrière de briqueterie

mardi le 01 octobre 2019
Modifié à 13 h 36 min le 01 octobre 2019
Par Audrey Leduc-Brodeur
Invités à choisir un nom pour le lac de la carrière située dans l’ancienne briqueterie à La Prairie, les citoyens ont voté en majorité pour «lac aux aigrettes». Le nom, qui fait référence à la présence de cet oiseau gracieux dans le bassin, a été soumis à la Commission de toponymie du Québec par les instigateurs du vote, le regroupement Projet carrière vivante. L’organisme citoyen, fondé par les biologistes Andrée Gendron et Alain Branchaud, a soumis trois suggestions aux Laprairiens. Ceux-ci avaient jusqu’à la mi-septembre pour se faire entendre sur la plateforme Survey Monkey. Les deux autres propositions étaient «lac aux fossiles» et «lac Pierre-Étienne-Fortin». Plus de 330 d’entre eux se sont prévalus de leur vote, en plus des élèves de la 6e année du primaire de l’école de la Petite-Gare à La Prairie qui ont aussi fait l’exercice en classe. «Ils auront aussi à représenter leur vision des aménagements qui pourraient y être faits en tenant compte notamment des autres espèces qui y habitent et du contexte de l’urgence climatique, avec la lutte aux îlots de chaleur et la captation du CO2, par exemple», explique les fondateurs de Projet carrière vivante. Ces derniers précisent qu’une seconde question a également été posée aux citoyens lors du vote à savoir s’ils souhaitent que «le lac de la carrière soit conservé et mis en valeur pour le bénéfice de tous». «Cent pour cent des participants ont répondu par l’affirmative, informent-ils. Il y a donc un très grand attachement au lac par les résidents.» De son côté, la Commission de toponymie du Québec rappelle que «l'attribution de noms à de tels lieux soit une occasion d'enrichir à la fois la toponymie du Québec et la mémoire collective par le rappel de caractéristiques de la géographie et de l'histoire locales, ainsi que d'anecdotes personnelles ou familiales». Description La grande aigrette est un oiseau élancé au plumage d’un blanc immaculé et à l’envergure impressionnante. Cet oiseau de la famille des hérons, surtout observé dans la vallée du Saint-Laurent, affectionne les zones humides boisées et les vastes étendues d’eau. Il n’est pas rare de distinguer sa silhouette gracieuse dans le lac de la carrière de La Prairie. La grande aigrette cohabite avec les bernaches, canards colverts, sternes et autres oiseaux de rivage. (Source: Projet carrière vivante)  

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous