Longueuil s’engage à protéger ses employés de bibliothèques

Par Jonathan Tremblay
Longueuil s’engage à protéger ses employés de bibliothèques
(Photo : Mise en scène - Denis Germain - Le Courrier du Sud)

La Ville de Longueuil promet de renforcer ses mesures de sécurité en installant des caméras dans toutes ses bibliothèques et en excluant les individus qui feront l’objet de plaintes répétées de la part du personnel.
«Les bibliothèques de Longueuil sont des lieux sécuritaires et l’on y déplore que très peu d’incidents. Toutefois, il est inacceptable que les agissements d’une minorité viennent empoisonner le quotidien de nos employés, déclare le porte-parole de la Ville Louis-Pascal Cyr. Nous avons déjà pris plusieurs mesures à cet effet, et manifestement, nous devons aller plus loin.»
Cette annonce survient quelques heures après la parution de la vaste enquête menée par Le Courrier du Sud concernant les gestes indécents répétés, et ce depuis plusieurs années, dans les bibliothèques du réseau de Longueuil.
«La Ville tient à réaffirmer son engagement ferme envers un milieu de travail sans harcèlement pour les employés de ses bibliothèques. En plus des nombreux gestes déjà posés pour contrer les agissements néfastes de certains usagers, des caméras seront installées dans toutes les bibliothèques et les individus qui font l’objet de plaintes répétées du personnel seront exclus du réseau», peut-on lire dans un communiqué reçu en fin d’après-midi mardi.
Ces engagements faisaient partie des demandes souhaitées par des employées qui ont témoigné anonymement leur mécontentement au journal face au peu de soutien et d’aide que leur offrait leur employeur.
Selon les informations de la Ville, l’installation de caméras supplémentaires sera complétée rapidement. Une politique plus robuste d’exclusion des quelques usagers responsables de la majorité des plaintes entre en vigueur dès aujourd’hui.
Enfin, la direction de la Ville rencontrera dans les prochains jours les employés qui le souhaitent afin d’apporter un éclairage supplémentaire sur la situation et d’établir des pistes de solution qui pourront assurer à tous un milieu de travail exempt de harcèlement.
Longueuil soutient avoir pris des moyens concrets afin d’outiller les employés afin de faire face à cette situation:

  • La formation Intervenir auprès d’une clientèle avec des comportements harcelants ou hostiles a été offerte à tout le personnel au printemps dernier;
  • Une marche à suivre claire sur les gestes à poser en cas de comportements douteux a été communiquée à tous;
  • Un registre des usagers suspendus a été mis sur pied pour partager ces informations entre les différents établissements;
  • Des affiches pour signifier formellement à la clientèle que le harcèlement, la violence verbale et les comportements indécents n’étaient pas tolérés ont également été installées.
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des