Luc Poirier réagit à la première consultation publique de La Prairie

Par Katherine Harvey-Pinard
Luc Poirier réagit à la première consultation publique de La Prairie
Luc Poirier, lors de la consultation publique de la Ville de La Prairie, le 28 janvier. (Photo : Le Reflet – Denis Germain)

Le propriétaire du terrain de l’ancienne briqueterie à La Prairie, Luc Poirier, qualifie la première consultation publique de la Ville d’«enrichissante et stimulante».

M. Poirier a accepté de faire part de ses impressions au lendemain de la rencontre, par le biais de sa porte-parole Marie Beaubien. Le soir même, Le Reflet n’avait pas eu accès à l’homme d’affaires.

«Les principales orientations mises sur la table par les participants sont en ligne directe avec mes premières réflexions pour un projet avant-gardiste qui respecte la qualité de vie et l’environnement», affirme-t-il.

«J’entrevois donc très positivement la suite des discussions pour développer au cœur même de la ville un projet qui soulèvera l’enthousiasme collectif», ajoute-t-il.

Au cours de la soirée, plusieurs riverains ont mentionné les nuisances en lien avec les camions qui voyagent sur le site depuis quelques mois.

«Des mesures sont déjà en place, répond M. Poirier. Toutefois, ces interventions ont une portée beaucoup plus ciblée si un dialogue est établi entre les opérateurs du site, le voisinage et la ville. Je suis d’ailleurs très ouvert à trouver rapidement un canal de communication qui facilitera une bonne cohabitation.»

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des