Offensive pour le commerce local et fermeture des commerces jusqu’au 4 mai

Par Ali Dostie
Offensive pour le commerce local et fermeture des commerces jusqu’au 4 mai
Le premier ministre du Québec François Legault. (Photo : Gracieuseté - CAQ)

Le gouvernement du Québec lance la plateforme Panier bleu afin de soutenir et encourager l’achat local et en ligne. De plus, la période de fermeture des commerces et entreprises non-essentiels s’étire jusqu’au 4 mai.

«On se garde une marge, pour être réaliste», a indiqué le premier ministre François Legault, le 5 avril.

Cette mesure vise à poursuivre l’effet des efforts des dernières semaines, tant et aussi longtemps que le sommet de nombre de cas ne sera pas atteint. Le Québec connait toujours une pente ascendante du nombre de cas déclarés de COVID-19, et M. Legault dit espérer atteindre le sommet au cours des prochains jours.

«On en a encore pour quelque semaines, et ensuite, on devra s’assurer d’être dans la pente descendante pour reprendre les activités normales.»

C’est important de ne pas relâcher nos efforts, a-t-il poursuivi. On entre dans une autre phase encore plus critique, qui sera décisive dans la bataille: il faut que l’on réussisse à passer le cap, et à aplatir la fameuse courbe.»

C’est ainsi seulement lorsque cette pente descendra que des commerces et entreprises pourraient progressivement rouvrir, de façon sectorielle. Les régions où l’on retrouve moins de cas et les entreprises où la distanciation sociale peut être respectée, pourraient être les premiers à pouvoir reprendre leurs activités.

Le panier bleu

Le gouvernement a lancé Le panier bleu, une plateforme qui regroupera les entreprises québécoises qui font du commerce en ligne ainsi que les produits québécois actuellement disponibles. Les produits québécois seront répertoriés par région.

Le Panier bleu, un OBNL, est un service gratuit et ouvert pour les entreprises et les citoyens.

Ce ne sera pas un site transactionnel, mais bien un répertoire de tous les commerces québécois qui peuvent faire commerce électronique, ainsi qu’un inventaire de tous les produits en ligne.

Le Panier bleu «se veut le point de chute, le cri de ralliement», a imagé ministre de l’Économie et de l’Innovation Pierre Fitzgibbon, présent au point de presse.

Mettre en place une stratégie ambitieuse pour le commerce local et électronique est une priorité du gouvernement, a-t-il identifié.

Si chaque foyer dépense 5$ de plus par semaine dans l’économie locale, c’est un milliard de dollars qui est injecté dans l’ensemble de l’économie de la province.

«Ce n’est pas une initiative contre le libre-échange. Ça permet aux petits commerçants de tirer leur épingle du jeu», a-t-il aussi averti.

Le conseil d’administration, composé de «gens d’affaires aguerris qui connaissent le commerce détail, le marketing et le commerce en ligne», est formé d’Alain Dumas (Aubainerie, Sobeys, ancien président du C.A. du Conseil québécois du commerce de détail), Sylvain Prud’homme (Lowe’s Canada), et Alexandre Taillefer (associé principal au Fonds XNPD).

Un budget de 250 000$ est prévu pour cette première phase du Panier bleu.

Le premier ministre a lui aussi insisté sur l’importance du commerce local.

«C’est plus important que jamais que l’on change nos habitudes d’achat pour acheter québécois, a évoqué François Legault. Il faut acheter québécois, il faut acheter local. C’est important pour nos entreprises et pour nos travailleurs.»

Le ministre de l’Économie s’est dit conscient des impacts économique et humains de la crise sanitaire, et affirme que le gouvernement est déjà en préparation pour l’après-crise. Des experts, économistes, groupes d’affaires et entreprises sont consultés par le gouvernement.

Le Québec, champion du respect des consignes

Selon une étude de données Google, le Québec est le territoire parmi les provinces canadiennes et les États américains où les consignes de santé publique sont les mieux respectées.

«Je suis fier des Québécois, fier de voir ces résultats, a clamé le premier ministre, avec un grand sourire aux lèvres. Bravo et merci. Je suis convaincu que ça va sauver des centaines de vies. Bravo, bravo, bravo!»

Équipement médical

L’approvisionnement d’équipement médical demeure une grande priorité du gouvernement. Selon le premier ministre, le réseau de la santé peut compter sur un inventaire de 13 jours de gants et masques.

Quant aux masques de procédures (utiles pour les chirurgies) et les blouses, le réseau en compte suffisamment pour sept jours. Le gouvernement attend des commandes.

Les possibilités de recourir à des blouses lavables, et donc réutilisables, sont analysées.

Merci du jour

Les entrepreneurs.

Bilan

94 décès (+19)

7944 cas confirmés (+947)

525 personnes hospitalisées (+47)

154 personnes aux soins intensifs (+ 24)

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des