Plus de 600 marcheurs et coureurs pour la cause de l’autisme

Photo de David Penven
Par David Penven
Plus de 600 marcheurs et coureurs pour la cause de l’autisme
(Photo : Le Reflet - Denis Germain)

Dame nature a donné la frousse à la présidente et fondatrice de l’organisme S.Au.S. – Soutien Autism(e) Support, Audrey Burt. Celle qui organise la traditionnelle marche-course à Candiac afin d’amasser des fonds pour la cause se désolait de voir que les inscriptions n’étaient pas légion deux semaines avant la tenue de l’événement du 28 avril.
«Avec la météo des derniers jours, on avait seulement 200 participants inscrits. On était en mode panique. Finalement, c’est plus de 600 personnes qui sont venues», déclare Mme Burt.
Elle indique que malgré le temps froid qui sévissait, le moral des marcheurs et coureurs était au beau fixe.
Outre les caprices de la météo, la présidente constate qu’elle doit composer avec les nombreux événements de course qui ont lieu. Cette situation n’existait pas lors de la première édition il y a une dizaine d’années.
 

Sur la photo, le conjoint de Mme Burt, Kunal, en compagnie de leur fils Keyan. Tous deux participaient à la course-marche de S.Au.S. – Soutien Autism(e) Support à Candiac, le 28 avril. (Photo gracieuseté)

 
«Des gens me disaient qu’ils ne pouvaient participer parce qu’ils étaient inscrits dans d’autres courses. Avec les années, cela fait en sorte de diminuer le nombre de nos participants. Mais, il y a des gens qui sont toujours là pour nous et qui reviennent à chaque édition», note-t-elle.
Pour la principale intéressée, il n’est pas question de laisser tomber cet événement qui est bien ancré dans le milieu.
 
Collectes
Audrey Burt souligne que certains participants ou encore des gens du grand public ont pris l’initiative d’organiser leur propre collecte de fonds pour la cause. C’est le cas de son fils, Keyan, diagnostiqué du spectre de l’autisme qui a réuni presque 8 000$. Ce dernier a participé à la marche de 5 km en compagnie de son père.
Mme Burt a tenu à souligner la présence de Marilyne Picard, députée caquiste de Soulanges, à la marche-course.
«Mme Picard s’est adressée aux participants afin de les encourager. Il y avait aussi le maire de Candiac, Normand Dyotte, qui vient chaque année, en plus de l’homme d’affaires Francis McKenzie [propriétaire d’une franchise Re/Max]. C’était un de nos commanditaires majeurs», mentionne Mme Burt.
Au moment de l’entretien avec Le Reflet, elle ne pouvait confirmer le montant récolté.
«On va avoir les résultats vers la fin de la semaine, dit-elle, mais on n’est pas loin de notre objectif de 50 000$.»
Les sommes recueillies par S.Au.S. – Soutien Autism(e) Support sont destinées à la création d’un centre de jour pour les adultes atteints d’autisme.
 
ACCÈS À LA GALERIE PHOTOS DE CET ÉVÉNEMENT.
 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des