Soulignons les jeunes qui choisissent d’entreprendre collectivement

Le Pôle d’économie sociale Vallée-du-Haut-Saint-Laurent veut profiter de la Journée internationale de la jeunesse qui se tenait le samedi 12 août pour saluer les jeunes entrepreneurs et futurs entrepreneurs sociaux et collectifs, dont les participants des différentes coopératives jeunesse de service à travers le Québec, qui choisissent la voie de l’entreprise collective afin de faire une différence fondamentale dans nos collectivités.

En cette époque de changement générationnel majeur dans la Belle province, les opportunités de démarrage d’entreprise deviendront nombreuses, notamment en ce qui a trait à l’économie sociale.

Plus que jamais dans l’histoire du Québec, les jeunes auront l’opportunité de choisir de relever des défis stimulants à travers la voix de l’entrepreneuriat collectif, afin de répondre collectivement aux enjeux de notre société.

Cependant, tel que rapporté par certains experts, notamment par Philippe Garant, directeur général du Réseau de l’investissement social du Québec (RISQ), nous devrons donner un appui supplémentaire aux futurs porteurs de projets collectifs, car «il y a moins d’accompagnement aux entrepreneurs dans […] l’entrepreneuriat collectif, il y a une chute majeure dans le démarrage de projets.»

Par sa nature particulière, l’entreprise d’économie sociale nécessite un soutien particulier. Il est donc essentiel de permettre à chaque jeune entrepreneur de se sentir bien appuyé par l’ensemble de sa communauté. Rappelons que les entreprises collectives sont deux fois plus stables et pérennes que les entreprises traditionnelles. Il y a donc tout avantage à privilégier ce mode de développement économique.

Les pôles d’économie sociale de la province de Québec, dont le Pôle d’économie sociale Vallée-du-Haut-Saint-Laurent, sont des organismes qui travaillent quotidiennement à promouvoir l’économie sociale et à rallier les entreprises d’économie sociale du territoire. Ils œuvrent afin de renforcer cette alternative solidaire et sociale à l’économie traditionnelle. Ils œuvrent plus particulièrement à outiller, accompagner et soutenir les entrepreneurs collectifs.

Saluons une fois de plus tous ces jeunes qui prennent le choix d’entreprendre collectivement et assurons-nous de leur donner conseils et appui, les prochaines années seront névralgiques en ce sens!

Olivier Doyle,

Coordonnateur au Pôle d’économie sociale Vallée-du-Haut-Saint-Laurent

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar