Une entrepreneure de Saint-Constant veut réanimer le Quartier de la gare

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Une entrepreneure de Saint-Constant veut réanimer le Quartier de la gare
(Photo : Le Reflet - Audrey Leduc-Brodeur)

Native de Saint-Constant, Véronique Létourneau est emballée à l’idée de contribuer à la revitalisation du Quartier de la gare. La propriétaire du Marché de Véro se rappelle l’époque où les résidents du secteur avaient accès à des commerces d’alimentation à proximité. 
L’entrepreneure de 36 ans s’apprête à ouvrir les portes de sa fruiterie d’ici la fin d’avril. Impatiente d’accueillir ses premiers clients, Mme Létourneau aurait souhaité qu’elle et son conjoint puissent accélérer les travaux pour tout compléter le 15 avril, mais le couple a dû composer avec des détails techniques.
«Ça fait des années qu’on rêve d’avoir notre commerce!, confie Mme Létourneau. Nous avions un projet d’achat il y a quelques années, mais il a avorté. Maintenant, nous sommes emballés! On veut ramener la vie au Quartier de la gare.»
Les résidents de Delson voulaient d’abord s’en tenir à la vente de fruits et légumes, mais ils ont été frappés par des idées de grandeur. À ces produits s’ajouteront donc différents fromages, des charcuteries, des collations préparées sur place, etc.
«Nous prévoyons que notre clientèle sera essentiellement les étudiants du cégep et les usagers du train de banlieue, mais nous voulons aussi attirer tous ceux qui ont envie de manger santé», explique Mme Létourneau, qui veut privilégier les producteurs locaux.
La femme d’affaires veut faire du Marché de Véro une entreprise familiale où tous les membres de sa famille mettront la main à la pâte. Si le succès est au rendez-vous, la Constantine ouvrira d’autres succursales.
«Je n’ai pas l’intention de m’arrêter à un seul commerce», promet-elle.

«D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu avoir ma compagnie.» -Véronique Létourneau

Les commerces au Quartier de la gare
-Le Marché de Véro;
-Boulangerie Au Four et au moulin;
-Détaillant de bières de microbrasserie la Bière à boire;
-Traiteur de mets préparés le Petit potager;
-Boucherie Larivière et fils;
-Libraire Boyer.

Partager cet article

6
Laisser un commentaire

avatar
6 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
Denise JourdenaisYves LaurinLineDanielAnnie Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Lyne
Guest
Lyne

Si les prix sont abordables et comparables aux marchés publics l’été ainsi que les épiceries, ça devrait fonctionner! Bonne chance

Annie
Guest
Annie

Quelle belle initiative!! Je croise mes doigts pour eux. Ils feront succès si leurs prix sont concurrentiels au Cultivateur et aux autres marchés. Puisque effectivement, ils sont bien situés. 😉

Daniel
Guest
Daniel

Oui c’est vrai depuis que le métro est parti ont à plus rien de proche il faut aller sur la 132 pour aller chercher de la bouf je demeure sur la rue berger c’est proche pour nous. Je vous souhaite du succès !!

Line
Guest
Line

Adresse exacte svp je vais aller cherchez mes fruits et legaumes chez vous

Yves Laurin
Guest
Yves Laurin

Enfin des produits frais de proximité. Il faut un contrepoids aux épiceries de masse, certes parfois moins cher, mais sans services et beaucoup moins de produits locaux. Bravo, je suis déjà enthousiaste.

Denise Jourdenais
Guest
Denise Jourdenais

Bravo, j’ai bien hâte d’aller vous visiter…ça fait longtemps que l’on attend la revitalisation de ce milieu…ça s’en vient bien…