Abus de confiance: une peine de 15 mois pour l’ex-maire Michel Lavoie

Abus de confiance: une peine de 15 mois pour l’ex-maire Michel Lavoie

L'ancien maire de Saint-Rémi

L’ex-maire de Saint-Rémi, Michel Lavoie, a écopé d’une peine de 15 mois à purger chez lui. Il a plaidé coupable en décembre à trois chefs d’abus de confiance.

La peine découle d’une suggestion commune de la défense et de la Couronne. Lavoie passera donc la moitié de sa peine assigné à domicile et sera ensuite soumis à un couvre-feu.

Rappelons que, en décembre, Michel Lavoie a reconnu avoir favorisé indument l’entreprise Dorais Construction lors d’un appel d’offres pour une nouvelle caserne en 2008.

Le propriétaire de Dorais Construction, Dominic Dorais, était le partenaire d’affaires de Lavoie dans une autre entreprise.

Lavoie aurait aussi procédé à un changement de zonage pour un édifice occupé par son entreprise. Des travaux d’égouts et d’aqueducs ont également été menés dans le secteur entre 2009 et 2013, sans que le maire ne déclare que son entreprise était touchée par les travaux.

La sentence de Lavoie sera suivie d’une période de probation de deux ans lors de laquelle il devra effectuer 100 heures de travaux communautaires.

L’entreprise Dorais Construction a déjà été condamnée à verser 50 000$ dans cette affaire. Son propriétaire, Dominic Dorais, a été acquitté.

Le fils de Michel Lavoie, Sébastien, ainsi que la conseillère municipale Louise Trudeau-Lefrançois, ont aussi été acquittés des chefs d’accusation qui pesaient contre eux.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar