Accès à un médecin de famille : absence d’un plan ?

Notre famille tente de trouver un médecin de famille depuis plusieurs années. Il y a plus d’un an, le guichet de la clientèle orpheline a trouvé pour nous un médecin résident, non pas un médecin diplômé, et ce à Châteauguay.

Il est à noter que Châteauguay se situe à 30 minutes de route de notre domicile, même avec l’achèvement de l’autoroute 30. Malheureusement, ce médecin a obtenu son diplôme et pratique maintenant ailleurs, ce qui nous a enlevés de sa liste de patients. Cette situation est inacceptable, vous en conviendrez.

Mon épouse a récemment été diagnostiquée avec de l’endométriose par un médecin spécialiste au privé, puisque nous ne pouvions avoir accès de façon raisonnable à un médecin de famille au public.

Voulant malgré tout continuer au régime public, nous avons insisté auprès du guichet de la clientèle orpheline. Après plusieurs appels, ils ont finalement trouvé un autre médecin résident, toujours à Châteauguay. Malgré que cette situation soit toujours aussi inacceptable, nous avons fait contre mauvaise fortune bon cœur.

La semaine dernière, mon épouse a manqué une journée de travail pour se rendre au rendez-vous à la clinique. Après 30 minutes de route elle s’est fait répondre que finalement le médecin ne travaillait pas ce jour-là et qu’un message aurait été envoyé.

Ayant communiqué avec Richard Merlini, député de La Prairie, j’ai reçu pour vague réponse: «Nous travaillons avec le CISSS Montérégie Ouest pour identifier une autre clinique dans notre circonscription qui pourrait devenir un GMF (un groupe de médecine familiale)».

À mon avis, de dire qu’une clinique pourrait devenir GMF n’est pas une réponse adéquate. Y-a-t-il un plan de contingence pour la clinique de devient pas GMF? Qu’arrivera-t-il si la clinique ne peut répondre aux besoins actuels (comme la clinique Trait d’union à Delson qui a été saturée en quelques jours)?

Or, au mieux de ma connaissance, il fait partie d’une saine gouvernance que d’avoir une planification stratégique. Il me semblerait logique que le député ait un plan d’action pour la région. En tant que citoyen, j’aimerais savoir quel est ce plan d’action à défaut de quoi, je pourrai simplement prendre pour acquis l’absence irresponsable d’un tel plan.

Philip Morgan                 

Candiac

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des