De nouveau candidat cet automne : Le transport demeure une priorité pour Alain Therrien

De nouveau candidat cet automne : Le transport demeure une priorité pour Alain Therrien

Alain Therrien, député de Sanguinet.

Crédit photo : Gracieuseté

Le député provincial de la circonscription de Sanguinet, le péquiste Alain Therrien, se représente aux prochaines élections. Il répond aux questions du Le Reflet.

 

1. Pourquoi vous vous représentez ?

«Afin de faire entendre et défendre les intérêts des gens de ma communauté. Puisque j’ai toujours l’énergie, la passion et la conviction pour faire ce travail, j’ai l’intention de me proposer à nouveau pour représenter nos citoyens. Il y a aussi des dossiers et des idées que j’aimerais voir se réaliser et auxquels j’espère pouvoir continuer à travailler activement.»

 

2. Le dossier dont vous êtes le plus fier ?

«Je suis le premier à avoir proposé un cégep dans la région. Au début, le projet semblait impossible aux yeux de plusieurs, mais aujourd’hui il y a de plus en plus d’intervenants intéressés à développer l’offre d’éducation postsecondaire dans la région. Je suis confiant que nous assisterons à un aboutissement sous peu. Je peux vous garantir que ce cégep aura un impact positif majeur sur notre région.

Mais par-dessus tout, je suis fier de l’aide que moi et mon équipe apportons au quotidien aux citoyens qui en ont besoin. La porte de mon bureau est ouverte à tous et je peux vous dire que le fait d’aider une personne ou une famille, qui parfois n’ont besoin que d’un coup de pouce pour se relever d’une mauvaise posture, nous laisse un sentiment de satisfaction qui est difficile à battre.»

 

3. À l’inverse, celui auquel vous souhaitez vous attaquer si vous êtes réélu ?

«Je dirais que tout ce qui a trait au transport demande plus d’attention. Que ce soit au niveau du projet de boulevard urbain sur la route 132, l’élargissement de l’autoroute 30, l’augmentation et l’amélioration de l’offre de service en transport en commun. Nous avons besoin d’une plus grande fluidité des transports dans la région à la fois pour accommoder les citoyens, mais aussi en faire profiter nos commerçants et nos industries.»

 

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME SUJET :

De nouveau candidat cet automne : La santé constitue l’enjeu de l’heure pour Richard Merlini

Pierre Langlois renonce à se porter candidat dans La Prairie

Élections provinciales : Stéphane Le Bouyonnec a terminé sa réflexion

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar