Drôle pour tous avec Mathieu Cyr

Par Éric Tremblay
Drôle pour tous avec Mathieu Cyr
(Photo : Gracieuseté)

Mathieu Cyr se présente comme le chaînon manquant de l’humour. Celui qui fait le rodage de son premier one-man-show dit être celui qui va relier les gens avec ses blagues à prendre au deuxième degré.
«Quand tu fais de l’humour, le marché est petit alors il faut être généraliste, soutient le natif de Beauharnois. Ma force et mon défi est de parler d’enjeux de société et de rejoindre et faire rire autant la droite que le gauche.»
Le chaînon manquant, titre du spectacle, c’est donc lui. Celui qui relie les publics en traitant des rapports homme/femme à partir d’une anecdote de camping. La censure, la drogue et le rapport avec les enfants sont d’autres thèmes qui seront abordés sur scène.
«Je parle de la pression de la virilité, explique-t-il. Qu’être asthmatique c’est une maladie perçue comme de loser tandis que faire cuire des ribs sur le BBQ, ça c’est mâle. J’essaie de faire remarquer aux gens que c’Est con les conventions.»
Diplômé de l’École nationale de l’humour en 2007, il a pris son temps avant de présenter son premier spectacle solo. Depuis, son humour a pris du galon à travers diverses expériences que ce soit à la télévision ou en baladodiffusion.
«Ça ne pressait pas [un one-man-show], dit-il. Mon humour a beaucoup maturé; j’ai de quoi à dire et je veux faire rire avec le deuxième degré.»
L’humoriste soutient avoir un angle unique dans lequel il n’a jamais hésité à parler de trucs personnels comme son TDAH, la douance ou le fait de vivre dans une commune. Ce qui contribue à l’ambiance rock n’ roll sur scène.
«Les gens font des signes de devil à la fin du spectacle», avoue-t-il.
 

 
Nomination aux Oliviers
Mathieu Cyr évolue dans le milieu de l’humour depuis plusieurs années, mais n’avait pas de spectacle solo. Il a notamment un podcast, Le lift, qui est en nomination au prochain gala des Oliviers.
«Je trouve ça très cool l’univers du podcast, assure Mathieu Cyr. L’étiquette de relève en humour s’en va parce qu’il y a toute une communauté qui suit les différents humoristes qui utilisent le podcast.»
Le lift a été pensé lors de ses trajets pour des spectacles, où les discussions dans la voiture valait la peine d’être entendues. Son émission dure entre 20 et 25 minutes, ce qui est idéel pour un hyperactif comme lui.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des