Le cellulaire au volant pourrait être en cause dans l’accident à Mercier

Par Simon Deschamps
Le cellulaire au volant pourrait être en cause dans l’accident à Mercier
La scène au lendemain du face à face survenu boulevard Saint-Jean-Baptiste à Mercier. (Photo : Simon Deschamps)

La police de Mercier n’écarte pas la thèse du cellulaire au volant pour expliquer la collision frontale survenue le mardi 18 juin vers 21h sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste à Mercier.

Selon des sources du Journal de Montréal, le conducteur aurait quitté la route des yeux pour un texto. «L’enquête se poursuit, mais l’utilisation du cellulaire au volant est une des causes évaluées par les enquêteurs », a fait savoir Vincent Lanctôt, directeur des communications de la Ville de Mercier. La police confirme que l’alcool n’est pas en cause.

L’accident a été provoqué par un conducteur de Mercier, âgé de 18 ans, au volant d’une Honda Civic circulant en direction de Mercier. Il a dévié de sa voie et percuté un VUS venant en sens inverse.

État critique

Les deux femmes à bord ont subi des fractures, mais leur vie n’est pas en danger. Un garçon de 10 ans qui les accompagnait a été très grièvement blessé.

L’enfant est plongé dans un coma artificiel à l’hôpital Sainte-Justine à Montréal. Il souffre d’une hémorragie interne, a fait savoir M. Lanctôt. Son état était jugé critique, mais stable. Les trois sont de Châteauguay.

La Sûreté du Québec participe à l’enquête.  Des agents reconstitutionnistes en collision ont prêté main-forte au corps policier merciérois  pour refaire la scène et comprendre les circonstances des événements.

Si la thèse du téléphone cellulaire s’avère, le jeune conducteur pourrait faire face à des accusations.

La conclusion de l’enquête pourrait prendre plusieurs semaines avant d’être connue.

Partager cet article

2
Laisser un commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] La mère du garçon de dix ans grièvement blessé dans la collision frontale à Mercier a écrit ces mots sur son compte Facebook jeudi matin. Une photo de son enfant inconscient et intubé dans un lit d’hôpital illustre les conséquences de la tragédie survenue sur le boulevard Saint-Jean-Baptiste. […]

trackback

[…] […]