Le centre de services de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries divisé en cinq districts

Photo de Marc-André Couillard
Par Marc-André Couillard
Le centre de services de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries divisé en cinq districts
Le projet de loi 40 a été déposé le 1er octobre. (Photo : Depositphotos )

Le territoire du centre de services scolaires (CSS), qui succédera à la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS)  à partir du 15 juin, a été divisé en cinq districts.

Collaboration spéciale – Journal Coup d’oeil

Les dispositions de la nouvelle loi 40 prévoient que la direction générale des Commissions scolaires, qui détient tous les pouvoirs durant la période de transition, procède à un découpage du territoire du centre de services scolaire. Elle devait le faire avant le 9 mars. Chacun de ces districts sera représenté par un parent qui siégera au conseil d’administration (CA) des CSS. La date limite pour constituer le CA est le 15 juin.

La direction générale devait s’assurer qu’au moins une école soit située dans chacun des districts. Elle devait aussi favoriser une répartition équitable du nombre d’élèves dans chacun des districts, incluant les élèves du programme passe-partout, la maternelle 4 ans, la maternelle 5 ans, le primaire et le secondaire. Elle pouvait aussi tenir compte d’autres facteurs, tels l’existence de caractéristiques communes, de barrières physiques et les limites des municipalités.

Le comité de parents de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) a été consultés durant le processus.

Nouveaux districts à la CSDGS

À la CSDGS, on comptait 25 151 élèves au 30 septembre 2019. La direction générale a décidé de répartir les élèves dans les cinq nouveaux districts, en tolérant une variation de plus ou moins 25 % du nombre d’élèves d’un district à l’autre. Une fois la répartition complétée, chacun des cinq districts compte 5030 élèves en moyenne.

Le district 1 regroupe 11 municipalités, soit Hemmingford, Napierville, Saint-Bernard-de-Lacolle, Saint-Cyprien-de-Napierville, Saint-Édouard, Saint-Isidore, Saint-Michel, Saint-Patrice-de-Sherrington, Saint-Rémi, Sainte-Clotilde et Mercier, pour un total de 5983 élèves. Il s’agit du district le plus populeux en termes d’élèves.

Le district 2 comprend Saint-Constant et Saint-Mathieu, pour un total de 4237 élèves.

Les municipalités de Châteauguay, Kahnawake et Léry forment le district 3, qui regroupe 5561 élèves.

Candiac, Delson et Sainte-Catherine, qui comptent 5458 élèves, forment le district 4.

Enfin, les 3912 élèves que comptent les villes de La Prairie et Saint-Philippe sont regroupés au sein du district 5.

Partager cet article

4
Laisser un commentaire

avatar
3 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Luc PouliotChristopheMarie-Eve Dagenais Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Marie-Eve Dagenais
Guest
Marie-Eve Dagenais

Vous avez oublié d’inscrire Ste-Martine

Christophe
Guest
Christophe

Est dans vallee des tisserands

Luc Pouliot
Guest
Luc Pouliot

Bizarre que Mercier ne soit pas avec Chateauguay, les jeunes de Mercier vont à LPP.

trackback

[…] À lire aussi Le centre de services de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries divisé en cinq districts […]