Le comédien et ex-fumeur Patrice Godin porte-parole de la Semaine pour un Québec sans tabac

Le comédien et ex-fumeur Patrice Godin porte-parole de la Semaine pour un Québec sans tabac
Patrice Godin (Photo : Gracieuseté - Julie Perreault)

Du 19 au 25 janvier 2020, la Semaine pour un Québec sans tabac souhaite sensibiliser la population aux méfaits de la consommation de tabac et plus particulièrement en ce qui a trait aux maladies cardiovasculaires et coronariennes. En effet, les maladies du cœur constituaient en 2017 la deuxième cause de décès au Canada, et le tabac double, au moins, le risque de plusieurs autres maladies du cœur, dont l’infarctus du myocarde aigu, l’accident vasculaire cérébrale et l’insuffisance cardiaque.
À la veille du lancement de la 43e édition de la Semaine pour un Québec sans tabac, le Conseil québécois sur le tabac et la santé (CQTS) est fier de dévoiler son
nouveau porte-parole: le comédien, ultra-marathonien et auteur Patrice Godin.
«Ce qui me motive dans mon rôle de porte-parole de la Semaine pour un Québec sans tabac, c’est de rappeler aux gens l’importance de poser une action concrète pour
contribuer à enrayer, éventuellement, le tabagisme au Québec. Ça peut être de cesser de fumer, d’aider quelqu’un à arrêter ou de sensibiliser un jeune à l’importance de ne pas
commencer à fumer. Juste parler de la campagne en famille, entre amis ou entre collègues, ça peut faire une grande différence si tout le monde s’y met», indique-t-il.
«J’ai fumé pendant presque 25 ans de ma vie. J’ai aujourd’hui 52 ans, et ça fait maintenant 11 ans que j’ai arrêté. Pour moi, la peur des maladies du cœur a été l’élément
déclencheur de mon processus d’arrêt tabagique. Début 2000, j’ai commencé à faire des crises de panique, j’avais peur de faire des infarctus et de mourir subitement. Ç’a été une
grosse prise de conscience pour moi. Ç’a été un signal d’alarme.»
De tout coeur, arrêtez 
Dès le 14 janvier, une toute nouvelle campagne publicitaire choc sera déployée à la télévision, en plus d’une variété de contenus sur les médias sociaux afin de sensibiliser la
population québécoise aux méfaits du tabagisme. Celles-ci illustreront principalement les graves conséquences des maladies du cœur auxquelles les fumeurs s’exposent ainsi que
les ressources à leur disposition s’ils souhaitent passer à l’action.
«Les maladies du cœur causées par le tabagisme sont encore méconnues et elles peuvent frapper à tout moment, souligne Annie Papageorgiou, directrice générale du CQTS. Si
fumer une cigarette par jour augmente les risques de maladies du cœur, cela signifie que même une petite cigarette dans un contexte social peut éventuellement avoir des
conséquences comme l’hospitalisation, la réduction des déplacements, un stress psychologique important voire, la mort.»

Les services J’arrête, pour vous aider

Afin d’obtenir gratuitement du soutien personnalisé dans leur démarche d’abandon du tabac, tout le monde peut recourir aux services J’ARRÊTE. Les spécialistes de l’arrêt
tabagique sont disponibles par Internet sur le site jarrete.qc.ca (iquitnow.qc.ca), par téléphone (1 866 JARRETE (1 866 527-7383)), en personne dans les centres d’abandon du
tabagisme du Québec et par texto (smat.ca).

(Source: Conseil québécois sur le tabac et la santé)

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des