Actualités
Faits divers

VIDÉO - Le sort s’acharne sur le Gladiateur Gym

samedi le 20 novembre 2021
Modifié à 11 h 31 min le 20 novembre 2021
Par Yanick Michaud

Un autre grave incendie est venu frapper André Blais du Gladiateur Gym. (Le Reflet - Erick Rivest)

Le Gladiateur Gym du Chemin de Saint-Jean à La Prairie a été la proie des flammes au cours de la nuit de vendredi à samedi.

Le propriétaire de l’endroit, André Blais, semblait dévasté samedi en relatant la nouvelle sur le compte Facebook du commerce. « C'est avec ma plus grande tristesse et incompréhension que je vous annonce que le gym a passé au feu cette nuit. Je suis vraiment désolé et déçu de vous annoncer que je ne pourrai donner les cours malheureusement et ce pour une très courte durée, je l'espère de tout mon cœur », a écrit celui qui remerciait ses clients de leur compréhension.

Il faut cependant savoir que le sort semble s’acharner sur cet homme doté d’une véritable force de caractère hors du commun.

L’hiver dernier, André Blais a eu la douleur de perdre sa conjointe, Chantal Lippé, à la suite d’un violent incendie qui a complètement rasé sa maison de Sainte-Catherine. Le brasier a sévi le 21 février. Le fâcheux évènement survenait alors que le propriétaire du centre d’entraînement peinait à se sortir financièrement des vagies successives de la COVID et des restrictions imposées aux dirigeants de commerces de ce type.

Incendie maîtrisé

Pour revenir à l’incendie du Gladiateur Gym, les pompiers de La Prairie auraient eu recours à l’aide de leurs collègues de Saint-Philippe, Saint-Jean, Candiac et Châteauguay, entre autres.

 

 

« Nous avons reçu un appel à 1 h 25 pour un incendie au 286, St-Jean. À l’arrivée des pompiers les flammes étaient apparentes par une fenêtre du côté bâtiment au deuxième étage. Nous avons abattu les flammes avant de procéder à l’exploration à l’intérieur. Évidemment, puisque c’est un bâtiment commercial, il était inoccupé. Heureusement », raconte le directeur du service incendie de La Prairie, Marc-André Breton. 

Sans vouloir trop s’avancer il confie également avoir transféré l’enquête au service de police en raison de la nature de l’incendie.