Ligue de baseball junior AA du Québec : Samuel Patenaude, de joueur à entraîneur des Cobras

Ligue de baseball junior AA du Québec : Samuel Patenaude, de joueur à entraîneur des Cobras

Samuel Patenaude

Portant l’uniforme des Cobras de Saint-Constant depuis six ans, Samuel Patenaude a gravi les échelons avant d’occuper le poste d’entraîneur-chef de l’équipe. Le Reflet vous propose le portrait de ce passionné qui transmet tout son savoir et son amour du baseball à cette formation de la Ligue de baseball junior AA du Québec (LBJAAQ).

Après avoir évolué pour le club de Saint-Constant durant quatre saisons, Patenaude s’est déniché un poste d’adjoint en 2015, à la fin de son stage chez les juniors. La dernière campagne lui d’ailleurs servir pour en apprendre davantage sur l’art d’être entraîneur.

«La dernière année m’a permis de faire la transition, raconte le jeune homme de 23 ans. En tant qu’adjoint, je m’impliquais activement dans les entraînements en frappant des balles, en apportant certains correctifs dans les exercices et en émettant mon opinion sur l’alignement lors des matchs.»

À titre d’ancien joueur, l’instructeur des Cobras garde une approche plus terre à terre auprès de ses joueurs. Alors qu’il a disputé des matchs avec plusieurs membres de l’équipe, Samuel Patenaude se qualifie comme étant un «player’s coach». Il prône d’ailleurs la franchise et la communication derrière le banc.

«J’ai toujours été un gars funny et je ne veux pas que ça change parce que je suis leur entraîneur. Cette approche me permet d’avoir leur confiance. S’il y a quelque chose qui ne va pas, ils savent qu’ils peuvent m’en parler», précise-t-il.

Un défi de taille

Succédant à Mathieu Bouchard et à Mathieu Emery qui ont tous deux connu du succès, Samuel Patenaude vise les mêmes standards. S’il se met de la pression pour que les Cobras gagnent, l’entraîneur entrevoit plutôt son premier été derrière le banc comme une période de préparation aux séries éliminatoires.

«Une fois rendu là, nous serons l’équipe à battre!, affirme-t-il. On fait des tests. Il y a un peu d’essais et d’erreurs. La gestion complète de l’effectif reste ma principale tâche. On veut tout de même s’assurer de présenter une équipe compétitive.»

Au terme du mois de juin, les Cobras de Saint-Constant occupent la 4<V>e<V> place du classement général avec 11 victoires et neuf défaites. Les Constantins sont à 3,5 matchs des Pirates de Laval, qui trônent au sommet de la LBJAAQ. Les éliminatoires débuteront à la fin du mois d’août.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar