Revue de l’année 2019 : deux incendies font des ravages

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Revue de l’année 2019 : deux incendies font des ravages
Un immeuble à logements dans le Vieux-La Prairie a été la proie des flammes, le 19 septembre. (Photo : Le Reflet – Érick Rivest)

Deux incendies ont particulièrement marqué la communauté au cours de la dernière année.

À LIRE AUSSI: Revue de l’année 2019 : deux accidents de travail prennent une tournure dramatique

D’abord, le 17 février, le commerce Mode-O-Max à Saint-Constant était la proie des flammes, après que le feu ait pris naissance à l’arrière du bâtiment de la rue Saint-Pierre. Une quarantaine de pompiers avaient été appelés sur les lieux.

L’édifice était une perte totale, à peine quelques heures après l’arrivée des pompiers, puisqu’il s’agissait d’un vieil immeuble. À l’époque, le copropriétaire Sébastien Rousseau avait évoqué son désir de rouvrir rapidement. À ce jour, le site demeure vacant.

Rappelons qu’il s’agissait d’un autre coup dur pour l’entreprise, qui avait perdu son copropriétaire Michel Dulac en septembre 2018, décédé dans un accident de moto.

Incendie dans le Vieux-La Prairie

Le 19 septembre, un incendie éclatait dans un immeuble à logements de la rue Saint-Jacques dans le Vieux-La Prairie. Les pompiers de toutes les villes de la MRC de Roussillon avaient été appelés sur les lieux pour combattre les flammes. Le panache de fumée était visible des kilomètres à la ronde.

Personne ne se trouvait dans la résidence au moment où l’incendie s’était déclenché. Un policier avait été blessé par des éclats de verre au bras lorsqu’il avait fracassé une vitre de la maison. Une dame avait aussi été traitée pour un choc nerveux.

Une collecte d’objets avait été lancée pour les sinistrés de l’incendie. Aux dernières nouvelles, l’enquête avait été transférée aux policiers, puisque l’événement était considéré suspect. Il n’y a pas eu de développements depuis.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des