Steve Bossé : «J’ai eu une belle carrière, au-delà de ce que je pensais»

Steve Bossé : «J’ai eu une belle carrière, au-delà de ce que je pensais»

Steve Bossé a livré son dernier combat à l'été 2018.

Crédit photo : Le Reflet - Denis Germain

C’est avec le sentiment du devoir accompli que Steve Bossé accroche ses gants, mettant ainsi fin à une carrière de dur à cuire au hockey, de combattant extrême et de boxeur. Il entend maintenant se consacrer entièrement à sa famille, à son travail de pompier à Saint-Constant et d’entrepreneur en bois de chauffage.

«J’ai eu une belle carrière, au-delà de ce que je pensais, confie-t-il en entrevue au Reflet. Je voulais livrer un ou deux combats et j’ai notamment eu la chance d’affronter Jean Pascal. J’ai été dans le top des bagarreurs dans la Ligue nord-américaine de hockey. J’ai aussi été nommé parmi les cinq meilleurs combats de UFC en 2016. Je ne peux pas en demander plus.»

Ce n’est que récemment que le résident de Saint-Jean-sur-Richelieu a annoncé qu’il prenait sa retraite. Sa décision est néanmoins le fruit d’une réflexion amorcée depuis plusieurs mois. Son rythme de vie actuel est devenu plus difficile à concilier avec le sport.

«Quand j’acceptais un combat, je devais arrêter de travailler pendant dix semaines pour avoir le temps de me préparer, faire un camp d’entraînement, explique l’homme de 37 ans. Or, c’est moi qui fais vivre les miens. J’ai un garçon de 10 mois et le temps est venu pour moi de m’occuper de ma famille.»

Il ne cache pas que sa convalescence qui a suivi son combat contre Jean Pascal, en juillet, au Centre Laval, a scellé sa décision. Quelques semaines avant son combat, il s’était blessé au tendon du biceps du bras droit pendant son camp d’entraînement à Détroit et il a dû être opéré par la suite. Sa guérison a nécessité quatre mois.

Un sport dangereux

Steve Bossé dit avoir pris sa décision de se retirer avant qu’Adonis Stevenson soit plongé dans le coma pendant plusieurs jours après un combat de boxe, le 1er décembre. Il a cependant toujours su qu’il pratiquait un «sport dangereux». Malgré tout, il n’est plus prêt aujourd’hui à prendre autant de risques.

«Stevenson, c’est un ami. On s’entraînait ensemble», rapporte-t-il.

Steve Bossé a aussi été confronté à la mort de David Whitten dans le ring en 2016.

Statistiques en carrière

-Quelques 300 bagarres à titre de joueur de hockey dans la Ligue de hockey nord-américaine.

 

-14 combats en arts martiaux mixtes, dont 3 dans la ligue UFC. Une fiche de 12 victoires, dont 9 par K.-O.

 

-Deux combats de boxe professionnels. Le premier gagné par K.-O. au 2e round contre Julio Cesar Cuellar et le second perdu par K.-O. contre Jean Pascal au 8e round.

Commenter cet article

avatar