Zombie Boy n’est plus

Zombie Boy n’est plus

Zombie Boy

Crédit photo : Gracieuseté

Rick Stephan Genest alias Zombie Boy ou Rico the Zombie est décédé mercredi soir à Montréal.

L’artiste de 32 ans ayant grandi à Châteauguay s’est enlevé la vie. Il aurait fait une chute fatale d’un immeuble à Montréal. Quelques heures après son décès, un poème traitant d’un puits signé de son nom a été publié sur sa page Facebook.

Zombie Boy ne passait pas inaperçu, lui qui s’est fait tatouer un squelette sur 90 % de son corps. Il avait quitté Châteauguay à l’adolescence et a vécu dans la rue pendant plusieurs années. Il a raconté en entrevue au Soleil de Châteauguay en 2016 avoir commencé son projet de tatouage à 19 ans et il s’est achevé à 25 ans.

Il s’est fait connaître du grand public lorsque le styliste de la chanteuse Lady Gaga, Nicola Formichetti, l’a repéré en 2011.  Zombie Boy avait alors été invité à participer à un défilé du prestigieux designer Thierry Mugler à Paris. On l’a par la suite vu dans le vidéoclip de la chanson Born this way de Lady Gaga.

À partir de ce moment, il  a commencé une carrière de mannequin tout en s’intéressant au monde du freak show et à l’univers underground.

Une statue de cire à son effigie a été érigée au Musée Grévin à Montréal. Il détient deux records dans le livre des Records Guiness : celui du corps humain ayant le plus grand nombre d’insectes tatoués ainsi que celui ayant le plus grand nombre d’os dessinés sur la peau.

Plus de 930 000 personnes suivaient sa page Facebook; 357 000 sa page Instagram et 117 000 sa page Twitter.

Toute personne en détresse ou ayant besoin d’aide peut contacter Le Centre de crise et de prévention du suicide La Maison sous les arbres au 450 699-5935.

Commenter cet article

avatar