Le député de Sanguinet donne son appui à Jean-François Lisée

Le député de Sanguinet donne son appui à Jean-François Lisée

Prenant la parole

Alain Therrien sort de sa neutralité pour appuyer son collègue Jean-François Lisée, député de Rosemont, dans la course à la chefferie du Parti québécois.

C’est en compagnie de trois autres élus que le principal intéressé a annoncé la nouvelle, cet après-midi, lors d’un point de presse qui avait lieu à Rosemère, la circonscription de M. Lisée, présent à l’événement.

M. Therrien affirme avoir été enchanté par le style de campagne que mène depuis le début Jean-François Lisée.

«C’est un gars hyper-brillant qui a une attitude zen. Il affiche une bonne humeur. À force de le regarder faire, j’ai fini par discuter avec lui. Il m’a convaincu de l’appuyer», souligne M. Therrien.

Il ajoute que même les gens de Sanguinet veulent voir M. Lisée à la tête du PQ.

«J’avais aussi une responsabilité de représenter mes commettants», ajoute-t-il pour expliquer sa décision.

S’il avait refusé d’afficher ses couleurs jusqu’ici, c’était pour avoir du recul et de ne pas se faire courtiser afin de mieux analyser la situation.

Reprendre le pouvoir

Le plan de match de Jean-François Lisée a particulièrement séduit Alain Therrien.

«Il a indiqué qu’on devait battre les libéraux, former un bon gouvernement, mettre le Québec sur les rails et après préparer la souveraineté. Le gouvernement libéral est condescendant, car il se croit issu d’un droit divin. Les Québécois souffrent de ce gouvernement», souligne-t-il.

Les trois autres députés Mathieu Traversy, Carole Poirier et André Villeneuve, qui soutiennent la candidature de Jean-François Lisée, avaient auparavant donné leur allégeance à Véronique Hivon. Cette dernière a dû se retirer de la course en raison de problèmes de santé.