Les joueuses pourront jouer au hockey entre elles dès 5 ans avec les Félines du Saint-Laurent

Les joueuses pourront jouer au hockey entre elles dès 5 ans avec les Félines du Saint-Laurent

Les Félines du Saint-Laurent accueillaient auparavant les joueuses à partir de 9 ans seulement.

À partir de la saison 2017-2018, les Félines du Saint-Laurent accueilleront les joueuses de hockey de la région dès l’âge de 5 ans.

Auparavant, les fillettes devaient amorcer leurs premières saisons sur la glace avec les garçons, puisque l’association féminine les accueillait qu’à partir de 9 ans. Les Félines avaient parfois de la difficulté à recruter des joueuses qui préféraient rester avec les garçons.

«Comme elles ont commencé avec eux, elles ne veulent pas changer et quitter leur groupe de joueurs. C’est insécurisant pour certaines», explique Mélanie Khale, présidente de l’association.

Les associations de hockey masculin n’offriront plus la mixité. La décision a été prise de concert avec elles.

Cependant, les joueuses qui ont déjà amorcé au moins une saison avec les garçons pourront continuer avec eux si elles le désirent.  Les nouvelles devront s’inscrire avec les Félines.

Ce changement permettra d’améliorer le calibre de jeu. Comme l’association n’avait pas assez de joueuses en bas âge, elle ne pouvait offrir qu’une seule catégorie. Elle pourra dorénavant faire des équipes selon les forces de chacune des joueuses.

Mme Khale soutient que ça aidera à défaire un préjugé sexiste qui perdure. «On entend souvent que les joueuses seront meilleures si elles jouent avec les gars. Ça traduit une conviction profonde que les filles sont moins bonnes que les gars. On veut changer les mentalités. On n’a pas besoin de se comparer aux gars», dit-elle.

Les inscriptions sont déjà amorcées pour la prochaine saison sur le site Web de l’association.

Territoire desservi

L’Association de hockey mineur les Félines du Saint-Laurent dessert le territoire des associations de hockey mineur masculines de Candiac et Sainte-Catherine, Delson, La Prairie, Napierville, Saint-Constant et Saint-Rémi.

À lire aussi:

Les Félines du Saint-Laurent choisies comme modèle de hockey mineur