Une ex-conseillère demande plus de transparence

Une ex-conseillère demande plus de transparence

Un peu plus d’une quarantaine de personnes étaient présentes lors de cette première rencontre.

Ginette Bourget, ex-conseillère municipale, a demandé au maire Jean-Claude Boyer de faire preuve de transparence dans le dossier de la construction d’une nouvelle bibliothèque.

Cette dernière souhaite que Saint-Constant mandate une firme afin de prouver que la solution préconisée par la Ville est plus rentable que l’actuelle location dans le Quartier de la gare.

Mme Bourget a fait cette intervention lors de la première Journée citoyenne organisée par la municipalité au musée ferroviaire Exporail, samedi. 

«À l’époque, nous avions [l’administration de l’ex-maire Gilles Pepin] mandaté en 2008-2009 la firme Raymond Chabot Grant Thornton qui avait confirmé que c’était plus rentable à long terme d’aller en location. Par la suite, l’opposition à l’hôtel de Ville a demandé une mise à jour de l’étude. Celle-ci a été faite et a confirmé de nouveau le résultat de la première étude», a rappelé Mme Bourget tout en mentionnant qu’elle serait la première à serrer la main du maire si celui-ci a raison.

«Je vous respecte et M. Pepin aussi, mais on ne se rejoint pas dans la façon de faire les choses, et c’est correct a répliqué le maire. Cela me fera plaisir de vous rencontrer pour en discuter. Je ne suis pas ici pour faire les choses croches. S’il faut les faire différemment, on le fera. C’est en se parlant qu’on se comprend et qu’on prend les bonnes décisions», a-t-il poursuivi.

Auparavant, ce dernier avait rappelé que le coût de location de la bibliothèque et des espaces abritant les services de taxation, d’urbanisme et de la cour municipale dans les édifices du Quartier de la gare représentait des déboursés de 900 000$ par année pour la Ville. Au terme du bail de cinq ans qui arrivera à échéance en avril 2017, la municipalité aura déboursé 4,5 M$, et ce, sans tenir compte d’une possible augmentation du bail.   

Survol

Le maire Jean-Claude Boyer a profité de la première Journée citoyenne pour présenter le Plan stratégique 2015-2025 qui contient, notamment, les réalisations que compte entreprendre son administration pour les prochaines années.

Après avoir brossé un portrait démographique et économique de Saint-Constant et des environs, le maire a réitéré la volonté du conseil municipal de doter la Ville de nouveaux édifices municipaux. Ainsi, la construction d’une nouvelle caserne de pompiers réalisée en partenariat avec la Ville de Sainte-Catherine, la mise en place d’une bibliothèque municipale toute neuve jumelée à un centre des loisirs, le réaménagement de l’hôtel de ville pour centraliser l’ensemble des services aux citoyens sous forme de guichet unique ont été abordés.