À propos des états financiers de La Prairie

À propos des états financiers de La Prairie
L’hôtel de ville de La Prairie. (Photo : Le Reflet - Archives)

La Prairie vient de déposer ses états financiers pour l’année 2019 et on y apprend notamment que la rémunération des élus a augmenté globalement de 12.5% comparativement à 2018, soit bien au-delà du taux d’inflation établi à 1.9% par Statistiques Canada.

Notons que de 2016 à 2019 la rémunération du maire, sans compter les allocations de dépenses, est passée de 85 928$ à 119 183$ soit une augmentation substantielle de 39% en 4 ans.

Combien parmi nous, payeurs de taxes qui finançons ces hausses ont eu ce privilège? Et les employés de la Ville, eux qui fournissent les réels services à la population, peuvent-ils prétendre à un tel traitement salarial?

Étonnamment, depuis l’entrée en vigueur de la loi 122 sur la réforme municipale, les élus peuvent décider eux-mêmes de leur rémunération, quoique sous certaines conditions.

N’est-il pas temps de doter les citoyens d’un réel pouvoir et de soumettre les ajustements salariaux des élus à un budget participatif qui donnerait aux citoyens non seulement un droit de regard, mais une influence tangible sur le processus de décision? Une façon novatrice d’assurer l’écoute et la présence active des élus au sein de leur communauté.

Frédéric Galantai

La Prairie

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Andrée Gendron
Andrée Gendron
5 jours

Absolument!