BMW M340i xDrive 2020 : évolution musclée

Par Le Guide de l'auto
BMW M340i xDrive 2020 : évolution musclée


Le Guide de l'Auto

Article par Dominic Boucher

Pour l’année-modèle 2020, BMW a misé sur de nombreuses modifications pour la 7e génération de sa légendaire Série 3. En effet, la BMW M340i xDrive 2020 est une nette amélioration par rapport à ses prédécesseurs.

D’entrée de jeu, c’est la Série 3 (avant M3) la plus performante produite à ce jour. Mais est-ce que ses performances et ses révisions en valent la facture?

La marque bavaroise a conservé son design avec sa célèbre calandre double. Cependant, il est possible d’opter pour un ensemble qui change la teinte de celle-ci pour le noir (une option à 250 $). Typique à la M340i, la grille a une forme qui ne fera sûrement pas l’unanimité : au lieu de lignes verticales classiques, elle sera plutôt hexagonale.

Sinon, les lignes sont plus angulaires que la version précédente, de sorte que le coefficient de traînée passe de 0,29 à 0,26. Seul bémol, le becquet est drôlement intégré. BMW aurait pu simplement relever le dessus du coffre, et le résultat aurait été plus élégant.

Lorsque l’on s’assoit dans la cabine, on a l’impression d’être dans un cockpit d’avion. Les contrôles sont placés haut, le pare-brise est plongeant, le pilier A est près du conducteur lequel bénéficie de l’affichage à tête haute…. Toutes les commandes sont à portée de main. Elles sont plus faciles d’utilisation que celles de l’ancienne génération, surtout concernant le système d’infodivertissement. Ce dernier a un menu plus simple, mais conserve les milliers de paramètres. Tellement que l’on s’y perd encore.

N’empêche que vous aurez les systèmes Apple CarPlay et Android Auto, la charge par induction, l’écran (maintenant) tactile, et ce, parmi une panoplie de gadgets électroniques.

Sans grande surprise, la qualité des matériaux et la finition sont sans reproche. L’insonorisation est excellente, et les haut-parleurs Harman Kardon de 464 watts (en option) font un excellent travail. Étrangement, la porte émet un son de vide lorsqu’il est temps de la fermer.

Le tableau de bord est complètement numérique. Il est bien intégré, et l’esthétique est de bon goût. Sa plus grande force est sa fonctionnalité. Par exemple, vous pouvez paramétrer l’écran pour voir la navigation qui, soit dit en passant, est particulièrement efficace.

Mais ce qui charme le plus, c’est l’ambiance à bord. Toutes les lumières sont aux DEL, plusieurs d’entres elles ayant été insérées ici et là dans l’habitacle. Six couleurs sont disponibles, avec 11 combinaisons de luminosité, de distribution et jeux de couleurs qui peuvent être sélectionnées dans le menu iDrive!

Le plaisir avant tout
Ce n’est pas pour rien que le slogan de BMW est « Le plaisir de conduire ». En effet, le moteur a été révisé pour la nouvelle génération de ce modèle. Le six cylindres en ligne qui développe maintenant 382 chevaux et 369 livres-pied de couple offre des performances exceptionnelles. L’accélération de 0 à 100 km/h est estimée à 4,4 secondes, selon BMW Canada. Ceci pourrait être partiellement dû au nouveau turbo à deux volutes (twin scroll) et à l’augmentation de la pression de l’injection.

La transmission à 8 rapports est d’ailleurs beaucoup plus douce que celle des dernières versions de la Série 3. BMW a raccourci les ratios des rapports et la transmission a maintenant un nouveau système de contrôle hydraulique.

En conduite de tous les jours, on sent la robustesse du châssis : aucun craquement. L’auto reste stable et la direction est ultraprécise. Par ailleurs, la distribution du poids 50:50 aide à la tenue de route. La voiture a une rigidité générale de 25% supérieure par rapport à la 6e génération et elle est dotée d’une nouvelle technologie d’amortisseurs. Enfin, la Série 3 pèse 50 kg de moins.

Les pneumatiques ont été changés aussi : les dimensions sont modifiées et l’espacement entre les boulons est différent. Donc, si vous vous procurez une nouvelle BMW, vous ne pourrez pas réutiliser vos anciennes jantes.

Concernant le coffre, son volume a été augmenté à 480 litres, et des compartiments sur les côtés ont été ajoutés. Il n’y a pas de roue de secours, et le plancher est fixe.

Quant à la consommation d’essence, les cotes sont de 11,4 L/100 km en ville, 8,3 L/100 km sur autoroute, pour un combiné de 10,0 L/100 km. La consommation obtenue lors du test est de 8,5 L/100 km, sur un trajet majoritairement effectué sur l’autoroute.

Somme toute, la M340i xDrive 2020 est une berline capable de performances musclées, intégrant des technologies de fine pointe et arborant esthétique qui est en perpétuelle évolution.

Partager cet article