Départs d’autobus annulés sur la ligne Le Richelain, faute de chauffeurs

Par Hélène Gingras
Départs d’autobus annulés sur la ligne Le Richelain, faute de chauffeurs
Le stationnement incitatif à La Prairie. (Photo : Le Reflet - Archives)

En raison de la congestion routière dans l’axe Montréal-Rive-Sud ainsi que d’un manque de chauffeurs d’autobus, le service de transport dans le secteur Le Richelain a été déficient le 13 juillet en soirée. Quatre départs ont dû être annulés et des horaires n’ont pu être respectés.

C’est ce qu’a expliqué exo au Reflet qui l’a questionné à cet effet après avoir eu la puce à l’oreille par une utilisatrice, Jeanne Rondeau.

«Quatre départs du circuit 29 [qui fait une boucle dans La Prairie] ont été annulés. De plus, les express vers Montréal ont fait la navette en continu entre les stationnements incitatifs de La Prairie et Candiac. Ce faisant, l’horaire ne tenait plus», a expliqué Catherine Maurice, conseillère en relations médias à exo.

C’est le nouveau fournisseur Transdev qui a pris la décision d’annuler des départs en raison d’un manque de personnel ce soir-là. Aucune communication n’a été faite aux usagers à ce sujet. Mme Rondeau l’a appris par hasard de la bouche d’un chauffeur, alors qu’elle comptait réutiliser le service en soirée.

«On a été informés tardivement de la situation et nous n’avons pas été en mesure d’informer adéquatement la clientèle», a déploré Mme Maurice.

Elle a laissé comprendre que si Transdev avait avisé exo dans des délais raisonnables, des solutions auraient pu être envisagées au lieu d’annuler des départs. Lundi matin, le transporteur a d’ailleurs été convoqué à rencontrer les dirigeants d’exo afin de mettre en place des actions pour «que la situation ne se reproduise pas», a dit Mme Maurice.

Précédent

exo confirme que n’est pas la première fois que des départs sont annulés pour le secteur Le Richelain. Un chauffeur a d’ailleurs tenu de tels propos à Mme Rondeau. Il a affirmé à cette dernière qu’il en était ainsi «depuis une semaine à cause des vacances», a-t-elle rapporté.

Quoi qu’il en soit, Transdev dispense aussi le service dans le secteur Roussillon. Cet hiver, exo a dû annuler des départs en heure de pointe en raison d’un manque de chauffeurs du fournisseur. L’industrie du transport est fragilisée elle aussi par la pénurie de la main-d’œuvre avait d’ailleurs expliqué la porte-parole d’exo.

Si des pénalités sont applicables au transporteur pour cette situation en vertu du contrat signé, exo les fera respecter, a mentionné Mme Maurice.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des